infoNIVEAU

Niveau des Grands Lacs et du Saint–Laurent
Volume 24, Numéro 8

Août 2016

Version PDF (459 KB)

Conditions généralement sèches en juillet

Au lac Supérieur, l’approvisionnement en eau a été plus élevé pendant le mois de juillet, mais le débit sortant bien plus élevé que la moyenne a donné lieu à un effet combiné sur son niveau, soit une hausse de son niveau légèrement moins élevée que la moyenne mensuelle, malgré les conditions pluvieuses. La tendance à la sécheresse s’est poursuivie pour tous les autres lacs, dont le niveau a descendu plus rapidement qu’à la moyenne pendant tout le mois de juillet. Malgré cela, et en raison des conditions pluvieuses qu’il y a eu antérieurement, les niveaux d’eau des lacs Supérieur et Michigan–Huron au début d’août continuent d’être supérieurs à ceux de l’année dernière.

  • Le niveau d’eau moyen mensuel du lac Supérieur a dépassé de 18 cm la moyenne de sa période de référence (1918–2015) en juillet et était de 1 cm plus élevé qu’en juillet 2015.
  • Le niveau d’eau moyen du lac Michigan–Huron en juillet était de 27 cm supérieur à la moyenne et de 11 cm plus élevé que le niveau de juillet de l’an dernier.
  • Le niveau d’eau moyen mensuel du lac Érié a dépassé la moyenne de 22 cm, mais était 20 cm plus bas qu’en juillet 2015.
  • Au lac Ontario, le niveau d’eau était de 5 cm inférieur à sa moyenne de juillet et de 26 cm inférieur à celui de la même date l’an dernier.
  • Le niveau d’eau au port de Montréal a descendu encore plus sous la moyenne en juillet, le débit sortant du lac Ontario et de la rivière des Outaouais continuant à diminuer en raison des conditions chaudes et sèches.

Les conditions pluvieuses au lac Supérieur ont été compensées par un débit sortant supérieur à la moyenne, ce qui a élevé de 4 cm le niveau du lac pendant le mois de juillet, une augmentation légèrement moins importante que son élévation moyenne (1918–2015) de 5 cm. Des conditions sèches au lac Michigan–Huron ont donné lieu à une baisse de son niveau de 1 cm en juillet, alors qu’en moyenne, son niveau demeure stable. Les conditions sèches ont également eu des répercussions sur le niveau d’eau du lac Érié, lequel a baissé de 6 cm en juillet, alors qu’en moyenne il baisse de 5 cm. Le lac Ontario a baissé de 11 cm en juillet, ce qui est supérieur à la baisse moyenne de 8 cm pour le mois, en raison des conditions sèches.

 

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau moyen mensuel de juillet 2016
LacComparativement
à la moyenne mensuelle
(1918–2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur18 cm au-dessus1 cm au-dessus
Michigan–Huron27 cm au-dessus11 cm au-dessus
Sainte–Claire30 cm au-dessus7 cm en dessous
Erié22 cm au-dessus20 cm en dessous
Ontario5 cm en dessous26 cm en dessous

 

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau au début d’août 2016
LacComparativement
à la moyenne au début du mois
(1918–2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur17 cm au-dessus1 cm au-dessus
Michigan–Huron27 cm au-dessus11 cm au-dessus
Sainte–Claire35 cm au-dessusmême
Erié23 cm au-dessus18 cm en dessous
Ontario8 cm en dessous29 cm en dessous

 

Niveaux au début d’août

Au début d’août, les niveaux d’eau de tous les lacs étaient d’au moins 50 cm plus élevés que le zéro des cartes (pour de plus amples renseignements sur le zéro des cartes, voir l’édition d’InfoNIVEAU de juillet 2016). Le niveau du lac Supérieur au début d’août était de 17 cm supérieur à la moyenne (1918–2015), 1 cm au-dessus du niveau de l’an dernier et le plus élevé enregistré depuis 1996. Au début d’août, le niveau du lac Michigan–Huron était de 27 cm au dessus de la moyenne, soit 11 cm plus élevé que l’an dernier et le plus élevé enregistré depuis 1997. Le lac Érié était de 23 cm au-dessus de la moyenne au début d’août, mais de 18 cm plus bas qu’au même moment l’an dernier. Le niveau du lac Ontario au début d’août était de 8 cm sous la moyenne et de 29 cm sous celui mesuré à pareille date l’an dernier, mais il a été aussi bas qu’en 2012.

Aperçu des niveaux pour l’été

Par rapport à leurs niveaux du début du mois et en supposant un approvisionnement en eau moyen, le niveau du lac Supérieur devrait demeurer stable en août, tandis que la baisse saisonnière de fin d’été des niveaux d’eau des autres lacs devrait se poursuivre. Pour obtenir une représentation graphique des niveaux d’eau récents et prévus liés aux Grands Lacs, consultez le Bulletin mensuel des niveaux de l’eau du Service hydrographique du Canada.

 

Précipitations en juillet dans les Grands LacsFootnote 1
Lac%
Bassin des Grands Lacs91%
Lac Supérieur99%
Lac Michigan–Huron99%
Lac Erié
(y compris le lac Sainte–Claire)
76%
Lac Ontario62%

 

Débits sortants des Grands Lacs en juilletFootnote 1
Lac%
Lac Supérieur127%
Lac Michigan–Huron107%
Lac Erié109%
Lac Ontario100%

 

 

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Enjeux frontaliers de l’eau
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
Burlington ON L7S 1A1
Tél. : 905-336-4714
Téléc. : 905-319-6939
Courriel : ec.LEVELnews-infoNIVEAU.ec@canada.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint–Laurent
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Date de modification :