Déclaration

Le ministre Prentice participe à d’importantes réunions continentales et internationales  

OTTAWA, Ont. -- le 24 juin 2009 -- Le ministre de l’Environnement du Canada, Jim Prentice, a fait la déclaration suivante à la suite de sa participation à la troisième session du forum de l’énergie et du climat des principales économies et à la réunion annuelle de la Commission de coopération environnementale (CCE).

« Le Canada s’est engagé de façon active et constructive à participer au processus international visant à élaborer un accord international efficace pour lutter contre les changements climatiques lors de la Conférence des Nations Unies, qui aura lieu à Copenhague en décembre prochain. Notre contribution à ce processus est ancrée solidement sur les mesures que nous prenons et que nous continuerons de prendre à l’échelle nationale, continentale et internationale ».   

« Au niveau national, nous ne perdons pas de vue notre objectif qui consiste à réduire, d’ici 2020, nos émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport aux niveaux de 2006. Nous annoncerons notre série complète de politiques sur les émissions de gaz à effet de serre cet automne, avant la réunion de Copenhague. Nous avons récemment annoncé des mesures pour réduire les émissions des véhicules et le Système canadien de crédits compensatoires, deux éléments importants de notre plan national de lutte contre les changements climatiques ». 

« Les efforts que nos déploieront avec nos partenaires continentaux et internationaux complèteront ces réalisations nationales ».

« Le forum de l’énergie et du climat des principales économies est un élément important de notre plan d’action international sur les changements climatiques. Il s’agit d’une excellente occasion pour le Canada de s’associer à d’autres puissances économiques pour élaborer un accord ambitieux et exhaustif à Copenhague, en décembre prochain. Il s’agit également d’une belle occasion d’établir une plus grande collaboration internationale pour le développement, la démonstration et le déploiement de technologies énergétiques transformationnelles propres. 

« À l’échelle continentale, les réunions de la CCE tenues à Denver nous ont permis de discuter avec le Mexique et les États-Unis de nos politiques environnementales communes et de nous entendre sur des étapes visant à réajuster le rôle de la CCE en tant qu'institution importante et pertinente pour nos trois pays. Le Canada est heureux de voir que les Parties ont accepté de renouveler, de revitaliser et de restructurer la CEC afin qu’elle tienne compte des principaux enjeux environnementaux nord-américains, notamment la création d’une économie faible en carbone et la lutte aux changements climatiques, et qu’elle continue d’être un modèle de transparence et d’efficacité. La revitalisation de la CEC nous permettra de mieux servir nos citoyens, de rassembler les gens et promouvoir la prise de mesures environnementales en Amérique du Nord ».

« Après le Sommet du G8, qui aura lieu en juillet, les dirigeants du forum des principales économies se rencontreront pour discuter des progrès accomplis jusqu’à maintenant, et pour recommander d’autres mesures à prendre ».

Renseignements :

Frédéric Baril
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias - Environnement Canada
819-934-8008
1-888-908-8008

Documents connexes : Galerie de photos