Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué de presse

Revue météorologique de l'Ontario

Octobre 2011

Grâce aux températures douces dans l’ensemble de la province, certaines régions de l’Ontario ont enregistré des températures record en octobre 2011. Du point de vue des précipitations, on a enregistré moins de précipitations qu’à la normale dans le Nord de l’Ontario, alors que les précipitations ont été près de la normale ou plus fréquentes que la normale dans le sud de l’Ontario.

On a battu des records de la température moyenne à Chapleau, à Dryden et à Geraldton. La température moyenne a dépassé les valeurs de plus de 4,2 degrés  Celsius.

Bien que la température n’ait pas franchi dans toutes les régions le seuil de température que nous avons établi (2 degrés au-dessus de la température moyenne) pour considérer la température comme étant plus élevée que la normale, la température moyenne, dans toutes les régions, a dépassé les valeurs normales en octobre. Les écarts les plus marqués par rapport aux valeurs normales ont été observés dans le nord de l’Ontario, où l’on a relevé des écarts de plus de 4,3 degrés Celsius et, dans beaucoup de cas, c’était le mois d’octobre le plus chaud des 40 dernières années.

Les températures plus chaudes et les conditions sans gel ont contribué à prolonger la saison de croissance, ce qui a compensé le retard des semis au printemps chez les agriculteurs. Entre-temps, les jardiniers ont pu continuer d’admirer leurs fleurs et de jardiner un mois de plus. 

Un autre point marquant du mois d’octobre, c’est la température enregistrée durant le week-end de l’Action de grâces, qui ressemblait à la température normale du mois d’août. Les records de température d’une seule journée ont été dépassés dans l’ensemble de la province en raison des températures oscillant entre 25 et 29 degrés. Le cortège automnal spectaculaire a disparu après le week-end de l’Action de grâces pour faire place à de forts vents et à des précipitations.

Aucun record mensuel n’a été dépassé en ce qui concerne les chutes de pluie et les quantités totales de précipitations. Toutefois, il s’agissait du mois d’octobre le plus sec que les villes de Geraldton, de Wawa, de Kapuskasing et de Moosonee avaient connu depuis les quelques dernières années. Par ailleurs, certaines régions du nord de l’Ontario, telles que Red Lake, Timmins et Nickle Belt, ont reçu des précipitations dépassant la normale. Le sud de l’Ontario a également été marqué par des conditions plus humides que la normale.

Depuis le début des observations en 1947, le mois d’octobre 2011 a été le deuxième mois le plus humide à Wiarton, qui a reçu 167 millimètres de pluie. Cette ville a reçu la plus grande quantité de pluie depuis octobre 1954, alors qu’on avait enregistré 180,6 millimètres de pluie.

Temps violents

Le premier mois d’automne a été relativement calme dans l’ensemble de la province. On a enregistré les premières chutes de neige dans diverses régions du nord de l’Ontario, ce qui est habituel durant ce mois. L’une des valeurs les plus marquantes en termes de quantité de neige a été celle de 5 centimètres, enregistrée à Red Lake, le 16 octobre.

Le système de tempête le plus important du mois a touché la partie du sud et du centre de l’Ontario, les 19 et 20 octobre. Le système s’est formé le 18 octobre au-dessus de la Virginie-Occidentale  et s’est scindé en deux systèmes dépressionnaires distincts durant la matinée du 19 octobre. L’un des systèmes s’est installé au-dessus de l’Ohio le 19 octobre, alors que l’autre système s’est positionné au-dessus de la côte de la Virginie. Le système au dessus de l’Ohio s’est déplacé très lentement et, dans son mouvement de rotation, a entraîné des bandes pluvieuses vers le nord, dans le sud de l’Ontario. Les chutes de pluie les plus intenses se sont produites à la fin de la journée du 19 octobre et dans la matinée du 20 octobre, et ce, dans de nombreuses régions.  Le système de tempête au-dessus de l’Ohio s’est finalement déplacé vers le nord au cours de la fin de journée du 20 octobre. Les chutes de pluie se sont estompées dans la plupart des régions du sud de l’Ontario à la suite du déplacement du système. La pluie s’est transformée en bruine dans les régions de North Bay et de Sudbury durant la matinée du 21 octobre. Les accumulations totales de pluie pendant cet événement ont été de 30 à 40 millimètres pour les régions du sud-ouest et du centre-sud de l’Ontario. La région de Hamilton a reçu la plus grande quantité de pluie, soit 78,1 millimètres. Des vents soufflant par rafales et provenant du

nord-est ont également été associés à ce système de tempête. Dans certaines régions, les vents soufflant par rafales ont atteint 60 km/h. Les vents les plus puissants ont été signalés dans la région de Hamilton, soit des vents atteignant 78 km/h. Ces vents ont provoqué la chute de branches d’arbre et des pannes d’électricité sporadiques.

Tableaux des températures et des précipitations 
Températures moyennes records (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartRecord précédent
Chapleau8,13,94,27,2 (2007)
Dryden8,74,54,28,0 (1973)
Geraldton7,03,13,96,5 (1994)
     
Températures moyennes inhabituelles (en °C), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitTempérature moyenneNormaleÉcartLa plus chaude depuis
Moosonee7,73,44,31947
Sioux Lookout8,34,24,11963
Kenora9,05,13,91963
Pickle Lake6,32,43,92006
Wawa8,44,73,71973
Kapuskasing7,23,83,41973
Earlton8,24,93,31971
Red Lake7,03,73,31973
Timmins7,14,22,92007
North Bay8,85,92,92007
Petawawa9,16,32,82007
Sudbury8,55,82,72007
Sault Ste Marie9,67,02,62007
Thunder Bay7,55,02,52007
Trenton10,58,32,22007
Peterborough9,57,32,22007
Ottawa10,07,82,22007
     
Quantités inhabituelles de précipitations enregistrées (en millimètres), selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartPlus faibles depuis
Geraldton26,258,7-32,52009
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartPlus élevées depuis
Wiarton167,086,980,11954
Toronto Pearson119,263,455,82006
Hamilton125,071,653,41995
Red Lake78,035,942,12007
Windsor102,464,138,32006
North Bay126,292,234,02009
Connaught (près de Timmins)94,664,030,62005
Sudbury107,076,830,22009
Sault Ste Marie108,680,328,32009
     
Précipitations inhabituelles enregistrées (en millimètres), classées selon leur écart par rapport à la normale :
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus sec depuis
Geraldton29,280,6-51,41992
Wawa71,4121,4-50,02010
Kapuskasing48,681,2-32,62010
Moosonee46,473,3-26,92003
     
EndroitPrécipitationsNormaleÉcartLe plus humide depuis
Wiarton167,091,076,02006
Kitchener-Waterloo124,765,659,12001
Toronto Pearson119,264,155,12006
Hamilton125,072,552,51995
Ville de Toronto111,164,746,42001
Red Lake94,852,442,41999
Windsor102,464,937,52006
North Bay126,297,628,62009
Sudbury107,282,125,12009

Remarque : Les normales météorologiques de référence ont été enregistrées au cours de la période de 1971 à 2000.

Médias : Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Laurie Thibeault
Conseiller en communications
Environnement Canada, Région de l’Ontario
905-336-4711