Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué de presse

Le ministre Kent annonce un financement international pour des initiatives axées sur le climat

DURBAN, Afrique du Sud -- le 5 décembre 2011 -- Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement, l’honorable Peter Kent, a annoncé que le gouvernement du Canada contribue 1,2 milliard de dollars pour soutenir des initiatives internationales visant à aider les pays en développement à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à s’adapter aux effets d’un climat en changement. 

« Le Canada s’est rendu à Durban pour apporter une contribution concrète à une solution mondiale à ce problème planétaire, et notre présence ici le démontre, a souligné le ministre Kent. Nous souhaitons un accord qui réunira tous les grands émetteurs et nous apportons un soutien aux pays en développant capables d’utiliser l’aide apportée. »

« Le Canada veut de réelles réductions d’émissions et des résultats concrets », a-t-il ajouté.

Le Canada appuie l’Accord de Copenhague conclu en 2009, une percée importante dans l’action mondiale de lutte contre les changements climatiques. Cette contribution de 1,2 milliard de dollars sous forme de financement accéléré est une façon importante pour le Canada de respecter ses engagements.

Au cours de la période de 2010 à 2012, les pays développés se sont engagés à consentir un financement accéléré de près de 30 milliards de dollars américains afin de soutenir les pays les plus vulnérables aux changements climatiques.

« Je suis fière que le Canada poursuive son engagement en matière de financement accéléré, a affirmé Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Ce financement est un élément clé pour faire progresser l’action mondiale de lutte contre les changements climatiques, et la contribution du Canada aidera grandement les pays en développement dans leurs initiatives d’atténuation et d’adaptation. »

Le financement accéléré du Canada appuie essentiellement trois grands domaines :

  • L’adaptation par les pays les plus pauvres et les plus vulnérables
  • L’énergie propre
  • Les forêts et l’agriculture

La contribution du Canada s’étalera sur trois exercices financiers. Une somme initiale de 400 millions de dollars a déjà été déboursée et a produit des résultats, et, aujourd’hui, le gouvernement annonce un investissement additionnel de près de 600 millions de dollars pour les exercices 2011-2012 et 2012-2013.

Pour obtenir de l’information supplémentaire sur le financement accéléré du Canada, consulter notre site Web.

Documents connexes :

Engagement du Canada en matière de financement accéléré [Fiche d'information, 2011-12-05]

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d’Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d’Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan