Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada améliore les services météorologiques et maritimes dans l’Arctique

YELLOWKNIFE, T.N.-O. -- le 22 février 2011 -- Le gouvernement Harper démontre son engagement ferme à l’endroit du Nord canadien en investissant dans les services de météorologie et de navigation dans l’Arctique. Il améliorera ainsi l’accès aux données météorologiques et aux renseignements sur la navigation maritime destinés aux navigateurs, aux secteurs économiques et à la population du Nord. Le ministre de l’Environnement, l’honorable Peter Kent, et la ministre des Pêches et des Océans, l’honorable Gail Shea, ont annoncé l’investissement de 34,8 millions de dollars.

« Notre gouvernement s’engage à aider le Nord à réaliser son plein potentiel comme région saine, prospère et sûre dans un Canada fort et souverain, a déclaré le ministre Kent. L’investissement dont il est question aujourd’hui dans une infrastructure essentielle en vue d’améliorer les services de renseignements météorologiques et maritimes dans l’Arctique confirme la confiance qu’a notre gouvernement dans l’avenir du Nord. »

« L’investissement de notre gouvernement dans de nouvelles zones de navigation permettra à la Garde côtière canadienne d’étendre la couverture dans les zones de l’Arctique qui ne sont pas encore desservies par satellite, a déclaré la ministre Shea. On pourra donc améliorer les services de renseignements sur la sécurité de la navigation destinés aux marins qui naviguent sur l’océan Arctique et soutenir la Stratégie pour le Nord du gouvernement. »

À titre de pays polaire souverain soucieux de l’environnement, le Canada s’est engagé, auprès de l’Organisation maritime internationale, à fournir des renseignements de météorologie et de navigation axés sur la sécurité afin de faciliter la gestion sécuritaire de la circulation maritime dans deux zones clairement circonscrites de l’Arctique qui se trouvent en grande partie à l’intérieur du territoire canadien. Ces zones comprennent des eaux de l’Arctique canadien, dont le passage du Nord-Ouest, et des eaux adjacentes situées au nord de l’Alaska et le long d’une partie de la côte ouest du Groenland.

« Notre gouvernement investit de façon considérable dans la prestation de services de météorologie et de navigation dans l’Arctique en vue de respecter les engagements qu’a pris le Canada auprès de l’Organisation maritime internationale », a affirmé l’honorable Leona Aglukkaq, députée de Nunavut, ministre responsable du Nord et ministre de la Santé. « L’engagement réitère donc notre position à titre de pays polaire souverain soucieux de l’environnement. »

L’investissement de 26,5 millions de dollars sur cinq ans affecté à Environnement Canada et l’investissement de 8,3 millions de dollars sur cinq ans affecté au ministère des Pêches et des Océans faciliteront grandement cet engagement, car on s’attend à ce que la navigation augmente à l’avenir dans l’Arctique canadien en raison de la diminution de la couverture de glace et de l’augmentation des surfaces d’eaux navigables.

Le financement annoncé dans le Budget 2010 servira à assurer la prestation ininterrompue des services de prévision de la météo et de l’état des glaces et des services d’avertissements. Les bulletins seront diffusés au moyen du Système mondial de détresse et de sécurité en mer, là où une couverture par satellite est disponible, et par l’intermédiaire des services de radiotransmission à haute fréquence du ministère des Pêches et des Océans, dans les zones non encore desservies par satellite. En outre, des renseignements améliorés seront accessibles par les voies de transmission nationales actuelles.

Par ailleurs, dans le cadre de son engagement en matière de météorologie à l’endroit du Nord, le gouvernement du Canada a récemment établi une nouvelle station de réception et de traitement des signaux de satellite à Resolute Bay, au Nunavut. Les données provenant de cette station permettront d’améliorer l’accès aux images‑satellites afin de soutenir la prestation de services de renseignements sur la météo et l’état des glaces aux navigateurs qui voyagent dans ces zones.

Environnement Canada : http://www.ec.gc.ca/

Pêches et Océans Canada : http://www.dfo-mpo.gc.ca/

Document connexe :

Services météorologiques et maritimes dans l’Arctique [Fiche d'information, 2011-02-22]

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Veronica Petrò
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008
1-888-908-8008

Nancy Bishay
Directrice des communications
Cabinet de la ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
Ottawa
613-990-7537

Page Twitter d’Environnement Canada : http://twitter.com/environmentca

Page Facebook d’Environnement Canada : http://www.facebook.com/environmentcan