Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit dans des actions communautaires visant à protéger l’habitat et les espèces en péril au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, N.-B. -- le 18 mars 2011 -- L’honorable Keith Ashfield, ministre du Revenu national, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, et ministre de la Porte d'entrée de l'Atlantique, au nom de l’honorable Peter Kent, ministre de l’Environnement, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un financement par l’intermédiaire du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril. Un financement fédéral totalisant 750 683 dollars favorisera la réalisation d’initiatives environnementales axées sur la conservation et la protection des espèces en péril et de leur habitat, contribuant ainsi à protéger la biodiversité du Canada.

« Le financement accordé dans le cadre du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril aux projets réalisés au Nouveau-Brunswick permettra de sensibiliser la population à diverses importantes espèces en péril ou protégées dans la province, telles que le Canard arlequin et le Pluvier siffleur, a indiqué le ministre Ashfield. Ce financement permettra également de promouvoir la conservation des terres et de favoriser la participation de la collectivité et de la population à des activités visant à protéger des espèces terrestres ou marines, ainsi que leur habitat. »

« Ces projets contribueront à protéger la riche biodiversité du Canada pour les générations à venir, a déclaré le ministre Kent. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir un projet de Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau‑Brunswick par l’intermédiaire du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril. Les gestes posés, grands ou petits, aideront à protéger l’abondance et la diversité de la vie faisant partie de notre patrimoine naturel. »

En vertu du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril de 2010, la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick a reçu un financement pour son projet de conservation et de protection permanente de la cicindèle des galets. Ce projet assurera la protection de l’habitat et la mise en valeur de pratiques d’intendance des terres qui contribueront à la conservation et au rétablissement de la cicindèle des galets et de son habitat. La Fondation poursuivra ses négociations avec les propriétaires fonciers qui ont été approchés en vue de protéger de façon permanente l’habitat de la cicindèle des galets, à entretenir de nouvelles relations avec les propriétaires fonciers où se trouve l’habitat de la cicindèle des galets et à mettre en valeur des engagements officiels en matière de conservation.

« Le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril est un programme, sinon le seul, qui permet aux groupes de conservation non gouvernementaux d’acquérir et de sécuriser l’habitat d’espèces en péril, a indiqué Don Dennison, président de la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau Brunswick. Le financement obtenu dans le cadre de ce programme est essentiel pour établir des fiducies foncières dans le Canada atlantique en vue de réaliser le travail de conservation à tel point nécessaire, et, sans ce financement, un habitat important serait perdu par attrition graduelle. »

L’objectif du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril est de contribuer au rétablissement et à la protection des espèces inscrites sur la liste des espèces en voie de disparition, menacées ou préoccupantes en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Des projets réalisés partout au Canada qui recevront un financement cette année portent, entre autres, sur des mesures d’intendance visant à protéger l’habitat d’espèces végétales en péril, des négociations avec des propriétaires fonciers afin d’établir des accords volontaires de protection des terres, des activités de sensibilisation ciblées afin de réduire l’enchevêtrement d’espèces en péril dans les engins de pêche, et l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’habitat aquatique sur les terres privées pour le bien des espèces aquatiques en péril. Ces mesures seront entreprises avec de nombreux partenaires comme des producteurs agricoles, des propriétaires fonciers et des pêcheurs commerciaux. Ces projets procureront des bienfaits à de nombreuses espèces en péril, notamment la baleine noire de l’Atlantique Nord, l’otarie de Steller, le renard véloce et l’ail trilobé.

Le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril est administré par Environnement Canada et géré en partenariat avec Pêches et Océans Canada et Parcs Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur la Loi sur les espèces en péril et sur le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril, il suffit de consulter les sites Web suivants : http://www.registrelep.gc.ca/ ou http://www.ec.gc.ca/hsp-pih/default.asp?lang=Fr&n=59BF488F-1.

Document connexe :

Pour obtenir plus de renseignements, consulter la fiche d’information ci-jointe ou communiquer avec :

Veronica Petrò
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
819-997-1441 

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008
1-888-908-8008

Page Twitter d’Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d’Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan