Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada et Conservation de la nature Canada conservent un précieux habitat dans le comté Norfolk, en Ontario

COMTÉ NORFORK, Ont. -- le 5 juillet 2011 -- Le ministre de l’Environnement du Canada, l’honorable Peter Kent, a annoncé la conclusion par Conservation de la nature Canada d’un accord de conservation visant la propriété qui appartient à l’entreprise Turkey Point et qui représente 1 092 hectares de terres dans le comté Norfolk, en Ontario. Cette propriété est protégée en partie grâce au financement obtenu par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles d'Environnement Canada. 

« Cette acquisition souligne une autre réalisation de notre programme fédéral de conservation des zones naturelles. Grâce à cet investissement, nous prenons des mesures concrètes en vue de protéger et de préserver nos écosystèmes et nos espèces vulnérables pour les générations actuelles et futures, a déclaré le ministre Kent. Les gestes posés aujourd’hui aideront à protéger l'abondance et la diversité de la vie qui fera partie de notre patrimoine naturel de demain. »

Située au coeur de l’aire naturelle de la plaine sablonneuse du sud de Norfolk, la propriété appartenant à l’entreprise Turkey Point représente une aire de conservation prioritaire et une terre humide importante sur le plan provincial. Elle se démarque par la grande superficie boisée dans le sud-ouest qui se compose de gros arbres en situation de croissance libre, de plantations et d’une forêt vierge. On y trouve 12 espèces inscrites sur la liste de la Loi sur les espèces en péril, dont la tortue serpentine, le monarque, le sucet de lac et le Petit Blongios. Il s’agit en outre d’une aire de rassemblement pour la sauvagine et d’une halte pour les oiseaux terrestres, y compris le Martinet ramoneur et le Quiscale rouilleux. Certaines espèces de serpent, de couleuvre et de tortue désignées comme étant rares ou menacées y sont également présentes.

« L’accord de conservation que nous avons conclu avec l’entreprise Turkey Point nous permettra d’assurer la gestion des terres en vue de protéger les nombreuses espèces qui y vivent », a souligné Chris Maher, vice-président régional de Conservation de la nature Canada en Ontario. « Au moins 16 espèces en péril à l’échelle provinciale ou nationale profitent des forêts et des terres humides de cet endroit. De plus, des centaines d’espèces végétales ou animales favorisent de façon importante la santé de ces habitats. »

Le Programme de conservation des zones naturelles du gouvernement du Canada, doté de 225 millions de dollars, est une importante initiative effectuée sur le terrain qui permet la prise de mesures concrètes en vue de préserver l'environnement et de conserver le précieux patrimoine naturel du Canada pour les générations actuelles et futures. La contribution continue de tous les donateurs nous permet de protéger des aires naturelles au Canada. En date de décembre 2010, le Programme de conservation des zones naturelles a permis de protéger 151 278 hectares de terres d’habitat, y compris l'habitat de 101 espèces en péril.

Document connexe

Programme de conservation des zones naturelles [fiche d'information, 2011-06-20]

Pour obtenir plus de renseignements, consulter la fiche d'information ci-jointe ou communiquer avec :

Melissa Lantsman
Directrice des communications
Cabinet du ministre de l'Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Page Twitter d'Environnement Canada : http://twitter.com/environnementca

Page Facebook d'Environnement Canada : http://www.facebook.com/environnementcan

Date de modification :