Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport de rendement d'Environnement Canada sur la Stratégie ministérielle de développement durable de 2011-2012

Partie 3 : Programme de la qualité de l'air d'EC : Réalisations en matière de rendement pour 2011-2012

Adaptation

Programme de prévisions et de scénarios sur les changements climatiques

Lien avec l'Architecture des activités de programme (AAP) du Ministère pour 2011-2012

Information sur le climat, prévisions et outils

Description du PQA et réalisations prévues

Le Programme de prévisions et de scénarios sur les changements climatiques vise à s'assurer :

  • Que les modèles climatiques mondiaux et régionaux d'Environnement Canada sont améliorés, de sorte qu'ils puissent mieux simuler les événements climatiques, y compris les conditions climatiques extrêmes, et qu'ils puissent être utilisés afin de produire des projections et des scénarios à jour sur les changements climatiques.

  • Qu'Environnement Canada contribue activement au 5e Rapport d'évaluation du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) et participe à la communauté internationale des sciences afin d'influencer les priorités et les programmes de travail pour appuyer les besoins fédéraux en termes d'information sur l'adaptation et veiller à ce que les programmes et les activités d'adaptation du Canada se fondent sur la meilleure science existante.

  • Que les codes et normes nationaux sur l'infrastructure sont documentés par une science climatique pertinente (y compris les conditions climatiques extrêmes), les impacts climatiques et l'information sur les concepts climatiques nouveaux et améliorés.

  • Qu'un appui politique est fourni sous la forme d'analyse et de coordination intra et interministérielle pour les enjeux liés à l'adaptation aux changements climatiques.

Réalisations prévues :

Le Programme de prévisions et de scénarios sur les changements climatiques d'EC veille à ce que les activités de modélisation climatique nationales du Canada soient maintenues grâce aux améliorations apportées aux modèles climatiques mondiaux et régionaux et à l'exploitation de ces modèles, ainsi qu'à l'élaboration de scénarios de changements climatiques améliorés (y compris les conditions climatiques extrêmes). Il offre également une analyse politique et des recherches sur les enjeux liés à l'adaptation aux changements climatiques, y compris l'avancement du Cadre stratégique fédéral sur l'adaptation. Le Programme vise à assurer la contribution d'Environnement Canada aux passages de modèles climatiques dans le 5e rapport d'évaluation du GIEC, On continuera de créer et d'améliorer les modèles climatiques mondiaux et régionaux d'EC. Les données qui en découlent seront accessibles sur Internet, ainsi que dans des publications étudiées par les pairs. Le Programme veille également à ce que l'information spécialisée sur les conditions climatiques extrêmes pour la conception des infrastructures, les codes et les normes soit développée et/ou mise à jour.

Réalisations du PQA / Résumé du rendement

En 2011-2012, Environnement Canada a terminé ses passages de modèles climatiques dans le cadre de la phase 5 du projet d'intercomparison de modèle couplé (CMIP5). Ce projet propose un cadre pour faire des expériences coordonnées dans le domaine des changements climatiques, créant un ensemble de plusieurs modèles de simulations qui seront évalués dans le 5e rapport d'évaluation du GIEC (qui sera publié en 2013-2014). Un nouveau modèle climatique régional a été utilisé pour réduire les projections mondiales sur les changements climatiques à une échelle inférieure pour l'Amérique du Nord, l'Arctique et les pays africains; il a servi de contribution à un projet international de comparaison de mises à l'échelle régionales (CORDEX - Coordinated Regional Climate Downscaling Experiment). D'autres simulations climatiques mondiales sont menées en appui à des études internationales ciblées qui se concentrent sur la prévisibilité climatique et les modes de variabilité climatique. Les résultats des modèles climatiques mondiaux et régionaux ont été fournis aux utilisateurs par l'entremise du site Internet du Centre canadien de la modélisation et de l'analyse climatique (CCmaC). Les résultats des recherches ont fait l'objet d'une grande diffusion dans les publications évaluées par les pairs. Les scénarios de changements climatiques fondés sur des modèles climatiques canadiens et autres ont été fournis sur le site Web du Réseau canadien des scénarios de changements climatiques, qui a été intégré à un serveur centralisé en 2011-2012. De plus, le Programme a créé de l'information à jour sur le climat en collaboration avec l'Association canadienne de normalisation pour l'élaboration de nouveaux codes et de nouvelles normes pour l'infrastructure canadienne. Les modèles et les scénarios élaborés dans le cadre de ce programme ont continué de fournir de l'information à jour sur les changements climatiques, qui ont contribué à la reconnaissance et à la compréhension des risques attribuables aux changements climatiques et à l'élaboration de stratégies d'adaptation et de politiques climatiques à l'échelle mondiale et régionale.

Consulter également la Stratégie de mise en œuvre de la SFDD 1.1.4 pour obtenir de l'information en lien avec le rendement.

PQA - Leçons retenues

Environnement Canada a simplifié la gestion et la diffusion du site Internet du Réseau canadien des scénarios de changements climatiques en regroupant les réseaux sur un serveur centralisé au Centre canadien de la modélisation et de l'analyse climatique.

Information sur les dépenses liées au PQA29
(en millions de dollars)
Total des dépenses approuvées pour le PQA 2011-2016Dépenses prévues pour le programme en 2011-2012Dépenses réelles pour le programme en 2011-2012
28,825,743,28

Haut de la page


29 Le total des dépenses approuvées du PQA de 2011 à 2016 et les dépenses prévues du programme en 2011-2012 comprend ce qui suit : les salaires, le régime d'avantages sociaux des employés, le fonctionnement et la maintenance, les immobilisations, les subventions et contributions ainsi que le soutien opérationnel. Cependant, il exclut les coûts des locaux de TPSGC, conformément aux lignes directrices du SCT sur la production de rapports sur les dépenses ministérielles. Les dépenses réelles du programme en 2011-2012 comprenaient les salaires, le fonctionnement et la maintenance, les immobilisations, les subventions et contributions, mais excluaient le régime d'avantages sociaux des employés, le soutien opérationnel et les coûts des locaux de TPSGC.

Date de modification :