Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Fiche d'information

Le ministre de l’Environnement du Canada et des partenaires internationaux lancent le cadre de la Coalition pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat

Il est estimé que les polluants de courte durée ayant un effet sur le climat, dont le noir de carbone, le méthane et certains hydrurofluorurocarbones, contribueront dans une proportion de près de 50 % à l’effet de réchauffement climatique attribuable aux émissions actuelles de sources anthropiques d’ici quelques décennies. Leur durée de vie dans l’atmosphère étant limitée, leurs effets se font sentir sur une plus courte période que les polluants de longue durée ayant un effet sur le climat, dont le dioxyde de carbone.

La réduction des émissions de polluants de courte durée ayant un effet sur le climat fait partie de la stratégie internationale globale en matière de changements climatiques. Elle rend possible la progression à court terme au chapitre des changements climatiques tout en apportant des avantages liés à la qualité de l’air et à la santé.

Au pays, la réglementation canadienne sur les émissions visant le secteur des transports porte également sur les émissions de polluants de courte durée ayant un effet sur le climat, ainsi que sur la réduction des principaux polluants atmosphériques émis par les véhicules et les moteurs.

Le gouvernement du Canada a promis une contribution de 3 millions de dollars pour soutenir la Coalition pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat ainsi qu’une contribution de 7 millions aux projets axés sur l’atténuation à long terme de ces polluants dans les pays en développement.

Les 7 millions de dollars que le Canada s’est engagé à verser soutiendront trois projets de lutte contre les émissions de polluants de courte durée ayant un effet sur le climat, et seront répartis comme suit :

  • 3 millions de dollars serviront à réduire les émissions fugitives de méthane dans le secteur pétrolier et gazier au Mexique et la Colombie, en partenariat avec la Petroleum Technology Alliance Canada.
  • 2,35 millions de dollars permettront de s’attaquer au méthane émanant des sites d’enfouissement au Mexique, au Chili et en Colombie en partenariat avec l’organisme Center for Clean Air Policy.
  • 1,7 million de dollars accordés à la Global Alliance for Clean Cookstoves soutiendront des initiatives axées sur les fourneaux de cuisine écologiques en Colombie, au Ghana, au Mexique et au Pérou.

Ces trois projets bénéficient de la contribution historique de 1,2 milliard de dollars qu’a versée le Canada au financement accéléré, lequel contribuera largement aux initiatives que réalisent les pays en développement en vue d’atténuer les changements climatiques et de s’y adapter.

Le Canada participe activement aux activités de collaboration internationales en cours qui sont axées sur les polluants de courte durée ayant un effet sur le climat, dont l’Initiative mondiale sur le méthane, la Global Alliance for Clean Cookstoves (une alliance mondiale pour les fourneaux de cuisine écologiques) ainsi que des initiatives du Conseil de l’Arctique et l’Organisation maritime internationale.