Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Réduire l'invasion par des espèces exotiques

Cible 6.4 : Gestion des menaces pour les écosystèmes –Les menaces posées par l'entrée ou Canada de nouvelles espèces exotiques envahissantes sont comprises et réduites d'ici 2015

Le Canada a pris des mesures pour gérer les risques pour les écosystèmes provenant des espèces exotiques envahissantes. De 2005 à 2010, il a investi 85 millions de dollars pour mettre en œuvre une stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes. Cette stratégie met l'accent sur la prévention de l'entrée de nouvelles espèces exotiques par l'air, le sol et l'eau, et à intervenir rapidement pour empêcher l'établissement des espèces qui sont arrivées. Le gouvernement traite les principales voies d'exposition associées au commerce et aux voyages, et élargit et précise les programmes relatifs à l'évaluation des risques, à l'élaboration de règlements, aux inspections à la frontière, à l'éducation et à la sensibilisation.

Les espèces envahissantes telles que la carpe d'Asie ont le potentiel d'altérer profondément l'écosystème des Grands Lacs et d'autres écosystèmes d'eau douce partout au Canada, étant donné qu'elles font concurrence aux espèces indigènes de poissons pour la nourriture, l'espace et l'habitat de frai. La possession de carpes asiatiques vivantes est interdite en Ontario, et le gouvernement du Canada et la province de l'Ontario ont considérablement accru le nombre d'inspections à la frontière des poissons vivants destinés aux marchés d'alimentation de l'Ontario.

En mai 2012, le gouvernement a annoncé un nouveau financement totalisant 17,5 millions de dollars sur cinq ans afin de protéger les Grands Lacs du Canada contre la menace de carpes asiatiques. Le financement appuiera l'éducation, le développement d'un système d'alerte rapide et de surveillance avec les États-Unis, et la planification d'une intervention rapide.

Les modifications récemment apportées à la Loi sur les pêches donnent des pouvoirs explicites de réglementation pour contrer la menace des espèces envahissantes aquatiques. Le gouvernement fédéral travaille actuellement avec les provinces et les territoires afin d'élaborer une proposition de réglementation des espèces aquatiques envahissantes interdisant la possession, le transport et l'importation d'espèces aquatiques envahissantes et définissant les autorités pour les activités de contrôle et d'éradication.

Dans le passé, certaines espèces envahissantes non indigènes ont atteint les eaux canadiennes par l'échange d'eaux de lest des bateaux venant de l'étranger et arrivant au Canada. En 2004, la Convention internationale sur le contrôle et la gestion des eaux de ballast et des dépôts des navires a été adoptée. Cette Convention, conjointement avec un programme binational d'inspection entre le Canada et les États-Unis établi en 2006, a permis d'empêcher les navires venant de l'étranger et pénétrant dans l'écosystème des Grands Lacs de diffuser toute l'eau de ballast pouvant contenir des espèces non indigènes envahissantes dans les eaux des Grands Lacs. Étant donné que ces programmes ont été mis en place, aucune nouvelle espèce exotique envahissante attribuable au ballast des navires n'a été signalée dans le bassin des Grands Lacs.

Étant donné que ces programmes ont été mis en place, aucune nouvelle espèce exotique attribuable au ballast des navires n'a été signalée dans le bassin des Grands Lacs.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les stratégies de mise en œuvre qui appuient cette cible, veuillez consulter les sites Web suivants : Agriculture et Agroalimentaire Canada, Agence des services frontaliers du Canada, Environnement Canada, Pêches et Océans Canada, Ressources naturelles Canada et Transports Canada.

Progrès réalisés en vue d'atteindre la cible 6.4 : Espèces envahissantes

Les options pour un indicateur des espèces exotiques envahissantes ont été déterminées et sont en cours d'évaluation. L'information relative à cet indicateur sera disponible sur le site Web des ICDEà une date ultérieure.


Date de modification :