Annexe B : Indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement : méthodes de sélection d'un indicateur, d'exploitation et de production

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Dans le cadre de son engagement à améliorer la transparence du processus décisionnel environnemental, le gouvernement a fait du programme sur les indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement (ICDE) une caractéristique permanente de ses rapports environnementaux. Le nombre d'indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement a considérablement augmenté, permettant de mesurer les progrès réalisés en vue d'atteindre les objectifs et cibles de la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD), et les données connexes se trouvent dans le présent rapport. Les indicateurs effectuant le suivi des progrès de la SFDD sont préparés par Environnement Canada avec l'appui d'autres ministères fédéraux, tels que Santé Canada, Statistique Canada, Ressources naturelles Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Pêches et Océans Canada, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, ainsi qu'avec les données des gouvernements provinciaux et territoriaux. Conçus pour correspondre aux politiques du gouvernement du Canada, les indicateurs sont fondés sur des méthodologies rigoureuses et de grande qualité, des données régulièrement disponibles issues des sondages et des réseaux de surveillance.

Le programme des ICDE fournit une information objective et complète sur les tendances environnementales dans un langage simple et transparent. Cela permet de s'assurer que les tendances nationales, régionales, locales et internationales sont facilement accessibles et présentées par des graphiques, un texte explicatif et des cartes interactives grâce auxquels les utilisateurs peuvent faire défiler la liste déroulante jusqu'aux données locales. Les ICDE soutiennent davantage la transparence en publiant des explications complètes des méthodologies liées aux indicateurs et en offrant la possibilité de télécharger les données sur les indicateurs par l'entremise du site Web des ICDE et du project pilote de données ouvertes. Les ICDE ont également changé les formats, passant d'un rapport annuel à un site Web sur lequel les indicateurs sont fréquemment ajoutés et mis à jour, à mesure que de nouvelles données deviennent disponibles.

Le programme des ICDE met en œuvre des étapes clés pour assurer la qualité des données et de l'information sur les indicateurs, y compris la sélection des indicateurs, l'élaboration et la production d'indicateurs.

Choisir les indicateurs et appliquer les critères

La sélection d'un indicateur éclaire le choix des indicateurs et les données sur ceux-ci afin de veiller à l'efficacité de la mesure des progrès réalisés en vue d'atteindre les objectifs et cibles de SFDD. Des critères issus de l'Organisation de coopération et de développement économiques, des principes Bellagio et du cadre de travail sur l'assurance de la qualité de Statistique Canada ont été appliqués au moment de choisir des indicateurs. Ces critères sont les suivants :

  1. Pertinence stratégique (représente les objectifs et cibles de la stratégie ou le mandat d'Environnement Canada autrement lié)
  2. Utilité (respecte les besoins des décideurs et du public dans la mesure où il est compréhensible et fournit un contexte pertinent pour les décisions)
  3. Intégrité (offre une méthodologie uniforme et rigoureuse et est scientifiquement crédible et comparable au fil du temps)
  4. Disponibilité des données (utilise les données existantes de haute qualité avec une couverture adéquate).

La sélection d'un indicateur est effectuée conjointement avec l'établissement des cibles de la SFDD dans le cadre de chaque cycle de trois ans de la Stratégie. Les indicateurs existants sont examinés et de nouveaux sont pris en considération dans le contexte de l'atteinte des objectifs et des cibles. Les indicateurs sont choisis en fonction des consultations entre les scientifiques, les spécialistes des indicateurs, les analystes des politiques, les gestionnaires de programme et d'autres experts dans les ministères et organismes pertinents du gouvernement. L'objectif de ces examens commence avec le premier critère de pertinence stratégique, étant donné que les indicateurs doivent être pertinents pour mesurer ou estimer les tendances du résultat final dans l'environnement que la SFDD cible. Les considérations s'élargissent ensuite pour évaluer dans quelle mesure un indicateur peut entièrement respecter les critères. Un « profil d'indicateur » est préparé, pour capter les métadonnées sur les indicateurs (description de l'indicateur, personnes-ressources partenaires, disponibilité des données, méthodologie, mises en garde, etc.) et consigne de quelle façon un indicateur répond aux critères. L'information sur les limitations de l'indicateur est incluse. La disponibilité des données, par exemple, peut souvent être qualifiée si la couverture est limitée ou si une série chronologique n'est pas disponible. Dans certains cas, un indicateur est choisi même avec des limitations, étant donné qu'il s'agit de la meilleure information disponible. Au fil du temps, le but est d'apporter des améliorations à l'indicateur pour qu'il réponde aux critères de manière plus efficace.

Élaboration des indicateurs

Pour améliorer les indicateurs existants ou en créer de nouveaux, un processus d'élaboration est utilisé ainsi que les étapes suivantes :

  1. Activités de recherche et de consultation (peuvent être effectuées séparément ou ensemble) :
    1. Renseignements généraux sur la question de la recherche et des stratégies de mesure visant à élaborer une ou plusieurs options pour déterminer les paramètres qui feront l’objet d’un suivi et la façon de les présenter . (Cela peut inclure des mesures supplémentaires dans les versions régionale, locale et internationale de l’indicateur, s’il y a lieu.)
    2. Consulter les experts scientifiques et les fournisseurs de données dans le secteur d'intérêt afin d'examiner et de réviser les options.
  2. Des propositions techniques sont préparées en fonction du profil de l'indicateur et de la recherche et des consultations qui ont été effectuées. Cela permet d'aider à consigner ces décisions en matière de développement et de donner un aperçu de l'orientation et de la justification de la méthodologie (le cas échéant).
  3. Finaliser avec les partenaires les sources de données et méthodes pour sélectionner les paramètres, les calculs et la production de rapports sur les indicateurs.

La production des indicateurs

Les indicateurs sont produits selon les étapes suivantes :

  1. Collecte de données sur les indicateurs :
    • Les données sont obtenues auprès des partenaires du programme des sources et les processus de transformation des données sont confirmés.
    • Les données sur les cartes interactives sont obtenues auprès des partenaires du programme des sources, et cela inclut les données et métadonnées de cartographie pertinentes, ainsi que la confirmation des processus de transformation des données et du mécanisme pour l'intégration continue dans l'application de cartographie des indicateurs canadiens de durabilité de l'environnement.
  2. Documentation sur les données, sources et méthodes (DSM) :
    • Les DSM sont élaborées pour présenter les métadonnées pour l'indicateur. Elles incluent la justification de l'indicateur, la description des méthodes, la couverture spatiale et temporelle des données et les mises en garde et limites.
  3. Calcul de l'indicateur et élaboration du contenu :
    • L'indicateur est calculé en se basant sur les données obtenues auprès des partenaires du programme des sources, et à conformément à la documentation sur les DSM. Le contenu de l'indicateur est basé sur les résultats du calcul, et en donnant l'interprétation contextuelle de ces résultats au moyen de texte explicatif et de la présentation graphique de l'indicateur.
  4. Examen technique :
    • Le contenu de l'indicateur et les DSM sont fournis aux partenaires du programme des sources et d'autres partenaires pertinents aux fins d'examen et de commentaires. Les changements demandés sont documentés dans un tableau de répartition qui mentionne également les mesures prises pour traiter les commentaires précis.
  5. Approbations finales :
    • Le contenu de l'indicateur et les DSM sont fournis aux partenaires du programme de gestion et à la haute direction d'Environnement Canada pour approbation finale.
  6. Les étapes finales de production et de diffusion publique :
    • La traduction et l'élaboration du produit sur le Web sont terminées, y compris les images de la production finale utilisées pour les tableaux de l'indicateur et la mise à l'essai de l'application de cartographie interactive. À la suite de ces étapes, les ICDEsont diffusés au public.

En outre, Environnement Canada entreprend des recherches exploratoires pour déterminer si de nouveaux indicateurs pourraient combler les lacunes existantes ou répondre aux futures priorités de politique environnementale détectées dans les forums nationaux et internationaux.


Date de modification :