Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Planifier un avenir durable – 
Stratégie fédérale de développement durable pour le Canada

Bureau du développement durable
Environnement Canada

Octobre 2010


Mot du ministreL'honourable Jim Prentice

J'ai le plaisir de présenter aux Canadiennes et Canadiens la première Stratégie fédérale de développement durable, intitulée Planifier un avenir durable – Stratégie fédérale de développement durable pour le Canada. Cette stratégie permettra au gouvernement du Canada de favoriser davantage la durabilité de l'environnement tout en améliorant la transparence et la reddition de compte du processus décisionnel en matière d'environnement.

Si nous voulons maintenir notre niveau de vie au XXIe siècle, nous devons relever l'important défi lié à la durabilité de l'environnement. Les enjeux sont bien connus; nous devons lutter contre les changements climatiques et améliorer la qualité de l'air, maintenir la qualité et la disponibilité de l'eau et protéger notre patrimoine naturel. Nous devons établir un équilibre entre les enjeux environnementaux et les considérations économiques et sociales. Ainsi, nous pourrons réaliser des progrès durables à long terme en matière d'environnement et les intégrer aux progrès accomplis dans le cadre du programme économique et social, dans l'intérêt de toutes les Canadiennes et Canadiens.

Cette première Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) intègre complètement les priorités environnementales du gouvernement au contexte plus large des priorités sociales et économiques. L'environnement est sur le même pied d'égalité que les piliers sociaux et économiques du développement durable dans le cadre de la Stratégie fédérale de développement durable; cela nous fournit un nouveau moyen de lier le processus décisionnel en matière d'environnement aux parlementaires et aux Canadiennes et Canadiens.

La Stratégie fédérale de développement durable remplace un système établi en 1995, qui, en vertu des modifications à la Loi sur le vérificateur général, demandait à chacun des principaux ministères et organismes fédéraux de déposer sa stratégie individuelle de développement durable au Parlement. L'ancien système n'atteignait pas les résultats escomptés. En l'absence d'une stratégie pangouvernementale, les enjeux liés à la durabilité de l'environnement étaient relégués à la périphérie de la planification et de la production de rapports fédéraux. Ce système était dépourvu d'objectifs communs, de cibles communes, ainsi que de façons communes permettant de mesurer de façon cohérente les réalisations fédérales. Au gouvernement comme ailleurs, on met en œuvre ce qui est mesuré.

La nouvelle Stratégie fédérale de développement durable donne l'occasion de présenter plusieurs améliorations importantes axées sur trois éléments clés. Tout d'abord, la Stratégie fédérale de développement durable proposera un portrait pangouvernemental intégré et propre à l'ensemble du gouvernement pour atteindre la durabilité environnementale. D'autre part, nous associons la planification et la production de rapports en matière de développement durable au système de planification des dépenses de base et de production de rapports du gouvernement du Canada. Nous pourrons ainsi garantir que les décideurs fédéraux prennent en compte les conséquences pour l'environnement de leurs politiques et programmes. Enfin, nous établissons des systèmes pour mesurer, suivre et produire des rapports de progrès pour suivre les résultats et en rendre compte à la population canadienne. De cette manière, nous pourrons améliorer le système au fur et à mesure de nos apprentissages; par ailleurs, et c'est tout aussi important, les Canadiennes et Canadiens pourront nous tenir responsables de nos actes.

Dans le cadre de la Stratégie fédérale de développement durable, la durabilité environnementale est une première étape à l'intégration des préoccupations environnementales dans les considérations économiques et sociales. Si nous gérons l'enjeu de la durabilité de manière claire et cohérente et prenons des mesures importantes pour établir un cadre stratégique juste, nous lancerons un processus qui améliorera la manière dont les enjeux environnementaux, économiques et sociaux sont pris en compte dans leur ensemble dans le processus décisionnel.

La Stratégie fédérale de développement durable a bénéficié de l'avis et des conseils de nombreux intervenants très attachés au développement durable, qui ont recommandé des façons de placer les enjeux environnementaux au centre du processus décisionnel fédéral. Nous avons consulté les Canadiennes et Canadiens, les parlementaires de la Chambre et du Sénat, le Commissaire à l'environnement et au développement durable, ainsi que mon Conseil consultatif sur le développement durable.

Le gouvernement du Canada salue cette occasion d'améliorer la planification et la production de rapports relatifs à la durabilité environnementale et lui associe une approche à la fois responsable et pratique, puis lance les procédures qui mèneront aux progrès futurs. La Stratégie fédérale de développement durable améliorera le développement durable au Canada et permettra au gouvernement de se construire et de s'adapter au fil de nos apprentissages et découvertes.

Il me tarde de mettre en œuvre cette nouvelle Stratégie fédérale de développement durable et d'apprendre de ce processus afin que chaque stratégie suivante établie sur trois ans puisse être améliorée et fasse davantage progresser le développement durable au Canada.

Jim Prentice
Ministre de l’Environnement


Date de modification :