La Cote air santé pour vos enfants

Pourquoi devrions-nous parler de la CAS aux enfants?

Famille en plein air.Les bébés et les enfants sont particulièrement sensibles aux effets de la pollution atmosphérique sur la santé. Ils sont encore en croissance et leurs poumons n’ont pas fini de se développer. Les enfants sont plus exposés à la pollution atmosphérique parce qu’ils inspirent une plus grande quantité d’air par kilogramme de poids corporel et qu’ils passent plus de temps à l’extérieur que les adultes. Les enfants souffrant d’asthme ou d’autres troubles respiratoires sont plus vulnérables.

La pollution de l’air peut produire des crises d’asthme et provoquer des symptômes respiratoires comme la toux et l’irritation de la gorge, même chez les enfants en bonne santé.

Stratégies de prévention

  • jeu d'enfantPréoccupez-vous de la qualité de l’air que votre famille respire tout au long de l’année. Pendant la journée, vérifiez souvent la valeur courante et les prévisions de la CAS.
  • Si votre enfant ressent des symptômes, consignez les valeurs de la CAS à ce moment‑là et notez comment il se sent. En observant sa réaction par rapport à différentes cotes, vous arriverez à « détecter » le niveau auquel il commence à éprouver des symptômes.
  • Lorsque votre enfant éprouve des symptômes, proposez-lui des activités qui permettent de réduire son exposition à la pollution.
  • Prenez le temps de montrer à votre enfant comment interpréter la CAS.
    • Montrez à votre enfant que les couleurs de l’échelle de la CAS correspondent à différentes catégories de risque pour la santé et ce que cela signifie (cotes 1 à 3 : risque faible, cotes 4 a 6 : risque modéré, cotes 7 à 10 : risque élevé, cote supérieure à 10 : risque très élevé).

      Les couleurs de la CAS et des catégories de risque
  • En utilisant et en comprenant la CAS, votre enfant peut modérer ses activités de manière à pouvoir jouer dehors en toute sécurité.
  • Veillez à ce que votre enfant, lorsqu’il joue dehors, soit le plus loin possible des voies de circulation achalandées et d’autres sources de pollution.
  • Si votre enfant souffre d’asthme, assurez-vous qu’il a son inhalateur en tout temps.
  • Protégez vos enfants! Renseignez les autres parents et les responsables de la garderie, de l’école et du camp de jour ou de vacances sur la CAS.
  • Planifiez en vue de réduire le plus possible l’exposition à la pollution de l’air.
  • Faites votre part pour améliorer la qualité de l’air.