Gestion et activités


Introduction

Insigne du huard bleu indiquant les limites d’une réserve nationale de faune d’Environnement Canada © Service canadien de la faune

Les réserves nationales de faune sont gérées pour conserver l'intégrité écologique du site pour le bénéfice des oiseaux migrateurs, des espèces en péril et d’autres espèces sauvages d’importance nationale. Conformément au Règlement sur les réserves d'espèces sauvages, les réserves nationales de faune sont gérées selon les objectifs de conservation établis dans le plan de gestion de chaque site.

Bien que chaque aire protégée soit gérée individuellement en fonction des caractéristiques spécifiques du lieu et de la région avoisinante, toutes les réserves nationales de faune partagent la même stratégie générale de gestion, soit « protéger et conserver les habitats fauniques vitaux et, au besoin, les améliorer en vue de leur utilisation par les espèces sauvages ».

En quoi consiste un plan de gestion?

Les plans de gestion procurent le cadre au sein duquel les décisions en matière de gestion sont prises. Ils sont utilisés par le personnel d’Environnement Canada pour éclairer la prise de décisions sur la surveillance des espèces sauvages, l’entretien et l'amélioration de l’habitat de la faune, l'exécution des règles, l'entretien des installations et l’émission de permis.

Échantillonnage d’eau, Rivière Nisutlin, Réserve nationale de faune du delta de la rivière Nisutlin, Yukon © Debbie van de Wetering, Environnement Canada

Chaque plan de gestion de réserve nationale de faune précise les activités autorisées, dont celles qui ne peuvent être menées qu’en possession d'un permis seulement. Pour toutes mesures prises en vue de la conservation des espèces, ces dernières doivent être conformes aux lois sur la protection de la faune en vigueur dans la province ou le territoire dans lequel l’aire protégée est située.

Les plans de gestion sont établis en consultation avec les peuples Autochtones, les divers intervenants et le public, et doivent respecter les droits des autochtones et les pratiques admissibles au titre des accords sur les revendications territoriales.

Activités et accès

Pour protéger la faune et son environnement, la mise en œuvre du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages permet le contrôle des activités humaines de manière à réduire au minimum leurs répercussions dans les réserves nationales de faune. Ce règlement établit les activités interdites [paragraphe 3(1)] dans les réserves nationales de faune. Bien que l’accès à ces réserves ne soit pas restreint, le Règlement autorise le ministre à interdire l'accès aux réserves nationales de faune en affichant un avis à l'entrée de celle-ci.

Activités interdites et autorisations

Les activités autorisées dans une réserve nationale de faune figurent sur des avis affichés à l'entrée de la réserve, ou à ses limites, ou encore publiés dans les journaux locaux. Voici les activités interdites dans toutes les réserves nationales de faune:

  • chasser ou pêcher;
  • avoir en sa possession une arme à feu ou tout autre appareil ou instrument qui pourrait servir à la chasse;
  • avoir en sa possession une espèce sauvage, carcasses, des nids ou des œufs;
  • endommager, détruire ou enlever une plante;
  • se livrer à des activités agricoles;
  • laisser un animal domestique en liberté;
  • abattre ou molester une espèce sauvage, détruire ou déranger des carcasses, des nids ou des œufs;
  • couper, recueillir, retirer ou endommager intentionnellement toute végétation;
  • déranger ou enlever de la terre, du sable, du gravier ou tout autre matériau;
  • enlever, altérer, endommager ou détruire tout artefact, article naturel, édifice, clôture, affiche, enseigne ou autre structure;
  • des activités récréatives comme camper, nager, pique-niquer ou faire des feux;
  • utiliser une embarcation, un aéronef ou un autre véhicule;
  • toute activité commerciale ou industrielle;
  • jeter ou laisser des détritus, des déchets ou des substances susceptibles de diminuer la qualité de l’environnement naturel;
  • accéder à une réserve nationale de faune en ignorant les interdictions d’y enter.

Sous  certaines conditions, les activités susmentionnées pourraient être autorisées par un permis émis par le ministre. S'appuyant sur la politique relative à la délivrance de permis pour les aires protégées d'Envrionnement Canada, les autorisations et les permis peuvent être émis uniquement si le ministre est d’avis que l’activité:

  • relève d'une recherche scientifique rattachée à la conservation d’espèces sauvages ou de leur habitat;
  • ne va pas nuire à la conservation des espèces sauvages; ou
  • est conforme à la raison pour laquelle la réserve nationale de faune a été établie ou s’inscrit dans le plan de gestion le plus récent de la réserve.

Des conditions additionnelles pourraient être ajoutées au permis ou à l’avis pour  protéger la faune et son habitat et pour atténuer l’impact que l’activité proposée pourrait avoir sur ces derniers. De plus, selon le type d’activité, d’autres permis fédéraux ou provinciaux peuvent être requis.

Coordonnées

Pour en savoir davantage sur les réserves nationales de faune, communiquez avec le bureau d’Environnement Canada de votre province ou territoire, aux coordonnées fournies ci-dessous. Veuillez noter que toutes les demandes doivent être formulées par écrit soit à l'informathèque, par courriel ou à l’une des adresses suivantes:

Environnement Canada – Région de l’Atlantique *
Service canadien de la faune
17, Waterfowl Lane
Sackville (Nouveau-Brunswick)
E4L 1G6

Environnement Canada – Région du Québec
Service canadien de la faune
1550, avenue d’Estimauville
Québec (Québec)
G1J 5E9

Environnement Canada – Région de l'Ontario
Service canadien de la faune
4905 Dufferin Street
Downsview (Ontario)
M5H 5T4

Environnement Canada – Région des Prairies et du Nord **
Service canadien de la faune
4999, 98e Avenue
Edmonton (Alberta)
T6B 2X3

Environnement Canada – Région du Pacifique et du Yukon ***
Service canadien de la faune
5421, route Robertson
Delta (Colombie-Britannique)
V4K 3N2


* La région de l’Atlantique comprend le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

** La région des Prairies et du Nord comprend l’Alberta, le Manitoba, la Saskatchewan, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut.

*** La région du Pacifique et du Yukon comprend la Colombie-Britannique et le Yukon.