Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Réserve nationale de faune de la Pointe de l’Est

Dunes de sable supportant une végétation herbacée.
Photo : © Environnement Canada.
Réserve nationale de faune de la Pointe de l'Est, dunes.

Description

La Réserve nationale de faune (RNF) de la Pointe de l’Est constituée de dunes, de landes et de lagunes, est située dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent, à l’extrémité nord-est de l’archipel des îles de la Madeleine. Elle a été créée en 1978 par Environnement Canada dans le but de protéger des habitats importants servant de haltes aux oiseaux migrateurs, en particulier aux oiseaux de rivage, et de lieux de reproduction pour plusieurs espèces dont certaines sont en péril comme le Pluvier siffleur et le Grèbe esclavon.

La réserve qui est située dans un environnement maritime présente une grande diversité d’habitats comprenant des affleurements de grès rouge, des dunes de sable fixes et mobiles portant de fragiles groupements à ammophile, des lagunes, des landes à camarine, des prairies salines, des forêts de conifères, des marais, d'immenses plages et des étangs d'eau douce, saumâtre et salée. La réserve accueille plus de 150 espèces d’oiseaux et une dizaine espèces de mammifères.

Pluvier semi-palmé sur du sable humide.

Photo : Benoit Audet © Environnement Canada.

Pluvier semi-palmé.

En période de nidification, les milieux ouverts de la réserve offrent des habitats propices pour les canards noir et pilet, le Harle huppé et le Fuligule milouinan et pour les oiseaux coloniaux comme les Goélands argentés et marins ainsi que les Sternes pierregarin et arctique. Les milieux forestiers sont utilisés par le Roitelet à couronne rubis, la Sittelle à poitrine rousse, le Quiscale rouilleux, les Parulines rayée, à tête centrée et obscure. Deux espèces en péril se reproduisent dans la réserve, soit le Pluvier siffleur sur les rivages sablonneux et le Grèbe esclavon sur les bords d’étangs. Lors des migrations automnales, de nombreuses espèces de limicoles sont observées comme le Pluvier argenté, le Bécasseau sanderling, et le Grand Chevalier. Certaines espèces moins fréquentes peuvent y être observées, tels que le Bécasseau à échasses, le Grèbe à cou noir et le Traquet motteux. Des mammifères, tels que le renard roux et l'écureuil roux, fréquentent également ce milieu remarquable.

La réserve est exposée à certaines menaces et défis de gestion tels que les impacts causés par la circulation en véhicule tout-terrain, le braconnage et les risques de déversements accidentels liés au transport maritime.

Pour plus d’information sur la RNF de la Pointe de l’Est, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Haut de la page

Gestion

Les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada. Le but premier des RNF est la protection et la conservation des espèces sauvages et de leur habitat.  À cet effet, et selon la législation, Environnement Canada à le pouvoir d’interdire toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation des espèces sauvages. En conséquence, la plupart d’entre elles ne sont pas accessibles au public et toute activité y est interdite. Le Ministère peut cependant autoriser la tenue de certaines activités, soit par des avis publics ou par l’émission de permis, tant que ces activités sont compatibles avec les buts de conservation du plan de gestion pour la RNF. Pour plus d’information, consulter la section sur la gestion et activités de la section Web des RNF.

L’accès à la RNF de la Pointe de l’Est est restreint aux endroits prévus et on n’y autorise que les activités conformes aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF. Des avis publics énumérant les activités autorisées sont affichés aux points d’accès menant à la réserve et comprennent la randonnée pédestre, l'observation de la nature, la photographie dans les sentiers et la chasse à la sauvagine à l’automne.

Des permis pourraient être émis pour des activités de recherche qui cadrent avec les priorités établies dans le plan de gestion de la réserve. Des permis pourraient aussi être émis pour des activités reliées à la conservation telles que des inventaires, des aménagements ou restaurations d’habitats.

La collaboration avec des agences et organismes du milieu pour contribuer à la protection et à la conservation des espèces sauvages et de leurs habitats de la RNF sera privilégiée. Par exemple, des collaborations pourraient être développées ou poursuivies avec des universités et des centres de recherche pour combler les lacunes en connaissances scientifiques, avec la province pour mettre en œuvre les mesures de rétablissement des espèces en péril, particulièrement celles qui relèvent de la juridiction provinciale, avec les organismes non-gouvernementaux et les autorités municipales pour sensibiliser la population sur les objectifs de la réserve.

De plus amples informations sur l'accès et l’émission de permis pour la RNFde la Pointe de l’Est peuvent être obtenues en contactant le bureau d’Environnement Canada de la région.

Avis d’Environnement Canada

Téléchagez la version PDF – Avis d’Environnement Canada [pointe de l’Est] (PDF; 146 Ko)

Environnement Canada désire informer le public que la Réserve nationale de faune (RNF) de la pointe de l’Est, située dans la municipalité de Grosse-Île dans la région administrative Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, est un territoire protégé. Depuis sa création en 1978, la RNF a pour but de protéger la faune et ses habitats, particulièrement ceux des oiseaux migrateurs et des espèces en péril présentes sur ce territoire.

Afin de protéger ce territoire, le Ministère informe les personnes qui circulent dans la RNF de leur obligation de se conformer à certaines règles dictées par la Loi sur les espèces sauvages du Canada et les règlements qui en découlent. Toute personne qui omet de se conformer à ces règles ou aux lois en vigueur est passible d’une amende et de poursuites.

Les activités autorisées dans les zones aménagées à cette fin sont la randonnée pédestre, l’observation de la nature, la photographie, le stationnement des véhicules aux sites officiels et l’utilisation du sentier balisé à cette fin pour les véhicules tout-terrain.

À moins de détenir un permis à cet égard, délivré par le ministre, il est notamment interdit à quiconque se trouve sur la RNF :

  • de circuler (ex. : à pied, à bord de tout véhicule motorisé, à cheval) sauf dans les zones aménagées à cette fin;
  • de chasser, à l’exception des oiseaux migrateurs et ce, en respectant les périodes, les conditions, les endroits et les engins de chasse autorisés (voir paragraphe 3. (1) du Règlement concernant la gestion des réserves d’espèces sauvages);
  • de pêcher;
  • de détruire ou d’enlever un végétal;
  • de laisser un animal domestique en liberté ;
  • de nager, de pique-niquer, de camper, de se livrer à toute autre activité récréative ou d’allumer un feu;
  • d’utiliser tout moyen de transport;
  • de jeter ou de laisser des détritus.

Pour obtenir l’information complète concernant la réglementation applicable, veuillez consulter la Loi sur les espèces sauvages du Canada, le Règlement sur les réserves d’espèces sauvages, la Loi de 1994 sur la Convention sur les oiseaux migrateurs et la Loi sur les espèces en péril au : www.ec.gc.ca

Pour formuler une plainte ou dénoncer des actes illégaux, veuillez communiquer avec Environnement Canada par téléphone au 1-800-668-6767 ou par courriel à enviro@info.ec.gc.ca

Rien dans le présent avis ne porte atteinte aux droits ancestraux ni à ceux issus de traités autochtones.

Services au public

Zone côtière montrant un marais intertidal

Photo : © Environnement Canada.

RNF de la Pointe de l’Est, paysage.

Des activités et des services sont présentement offerts à la RNF de la Pointe de l’Est par l’organisme la Salicorne. Les services offerts au public incluent des randonnées pédestres guidées et des activités de sensibilisation du public à la conservation des habitats pour les espèces sauvages. Veuillez consulter cet organisme pour plus d’informations sur les activités et services offerts.

Activités et services

  • Animation
  • Visites guidées
  • Écriteaux d'interprétation
  • 8 km de sentiers de randonnée

Emplacement de la réserve (accès)

Route 199 à l'est de la municipalité de Grosse-Île.

Coordonnées de l’organisme la Salicorne

La Salicorne
377, Route 199
Grande-Entrée, Québec
G4T 7A5
Tél.: (418) 985-2833

Carte de la réserve

Carte des limites de la Réserve nationale de faune de la Pointe de l’Est.

Carte des limites de la RNF de la Pointe de l’Est.

Description longue pour la Carte

Carte des limites de la Réserve nationale de faune de la Pointe de l’Est.

Legend / Légende:

National Wildlife Areas
Réserves nationales de faune

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer la Réserve national de faune de Pointe de l’Est. Notez cependant que Google Maps est une source d’information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Haut de la page

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la réserve nationale de faune de Pointe de l’Est
Désignation de l’aire protégéeRéserve nationale de faune
Province/territoireQuébec
Latitude/longitude47°38’N / 61°27’O
Superficie en hectares (ha)748 ha
Raison pour la désignation de l’aire protégéeProtéger des habitats essentiels servant de haltes aux oiseaux migrateurs, en particulier aux oiseaux de rivage, et de lieux de reproduction à des espèces dont le Pluvier siffleur et le Grèbe esclavon.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1978 – Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)III - Monument naturel : aire protégée gérée principalement dans le but de préserver des éléments naturels spécifiques.
Désignations supplémentaires
Espèces vedettes ou pharesPluvier siffleur, Grèbe esclavon, Courlis corlieu
Espèces inscrites sous la Loi sur lesespèces en péril (LEP)Pluvier siffleur, (dernier site de nidification de cette espèce au Québec), Grèbe esclavon, Sterne de Dougall.
Type d’habitat principalDunes, marais, étangs, plages, landes et forêts rabougries.
Importance de la faune et de la floreEndroit stratégique pour la migration des oiseaux migrateurs (particulièrement les oiseaux de rivage). Habitat de reproduction important pour plusieurs espèces d’oiseaux dont certaines sont en péril comme le Grèbe esclavon et le Pluvier siffleur.
Espèces envahissantesLes espèces exotiques envahissantes sont peu documentées. Un micro lépidoptère (papillon) (Paraswammerdamia conspersella) pourrait s’en prendre aux landes à camarine.
Liens additionnels

Oiseaux: Canards noir, Canard pilet, Goéland argenté, Sterne pierregarin, Sterne arctique, Pluvier argenté, Bécasseau sanderling, Grand chevalier, et Traquet motteux.

Mammifères: Renard roux, et écureuil roux.

Défis et pressionsImpacts causés par la circulation en véhicule tout-terrain, le braconnage et les risques de déversements accidentels liés au transport maritime.
Organisme de gestionEnvironnement Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisationAccès restreint aux endroits prévus. Activités autorisées : randonnée pédestre dans les sentiers (8 km), chasse à la sauvagine à l’automne.

Remarque : En cas d’incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l’avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l’activité. 

Haut de la page

Coordonnées

Environnement Canada – Région du Québec
Service canadien de la faune
Conservation des Écosystèmes
801-1550, avenue d’Estimauville
Québec, Québec
G1J 0C3
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : enviroinfo@ec.gc.ca