Refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs | Accès et activités | Carte du refuge | Tableau sommaire | Coordonnées

Refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry – Paysage
Photo : Doug Sweiger © Environnement et Changement climatique Canada. Refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry : Paysage.

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) de l'île Chantry est situé dans le lac Huron, à environ 1 km au large des côtes de la ville de Southampton. L'île appartient à Pêches et Océans Canada et a été louée à la municipalité de Saugeen Shores. L'île elle-même a une superficie d'à peu près 18 hectares, mais la limite du refuge d'oiseaux migrateurs s'étend jusqu'à 183 mètres de la rive à partir de la ligne normale des hautes eaux. À cette limite au large des côtes, la profondeur de l'eau est d'environ 20 mètres.

Le côté est de l'île Chantry est composé d'une crête de plage devant laquelle se trouve une plage de galets de 7 mètres de largeur. La crête est d'environ 3 mètres de haut et s'étend sur toute la longueur nord-sud de l'île. Des crêtes plus petites sont orientées perpendiculairement à la crête principale et traversent le côté ouest de l'île.

La principale crête de plage est densément végétalisée avec des saules noirs, des peupliers, des tilleuls d'Amérique, des érables, des cerisiers de Virginie, des sureaux rouges, et des cornouillers stolonifères. À l'ouest du phare et sur un sol légèrement inférieur à la crête de plage, on trouve une dense population de frênes blancs d'Amérique vers l'ouest ainsi que des chênes rouges. Un complexe de thuyas occidentaux et de mélèzes laricins est situé sur le côté nord de cette frênaie (principalement). Les crêtes inférieures qui s'étendent d'est en ouest sont faiblement arborées.

Le côté ouest de l'île est plat et est composé de plusieurs baies rocheuses et étangs. Ces aires ouvertes sont en pente et sont limitées par une zone de prairie humide qui semble être inondée régulièrement par la montée de niveau due au vent. La prairie humide, composée de carex et graminées, est légèrement inclinée vers l'est où elle se mêle à la zone arborée. De denses populations de lilas se trouvent autour du phare et des deux anciens bâtiments en pierre. La couverture herbacée sur la crête de plage comprend des clintonies, des concombres sauvages, des géraniums de Robert, et des graminées.

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs

L'île Chantry a été initialement proposée comme refuge d'oiseaux migrateurs en raison de ses colonies de goélands et de hérons. À cette période, les Goélands argentés étaient les oiseaux y nichant le plus régulièrement, cependant, comme c'est le cas dans la plupart des Grands Lacs, la population de Goélands à bec cerclé a connu une très forte croissance, et la taille de la population a dépassé celle du Goéland argenté. Les relevés les plus récents d'oiseaux nicheurs indiquent 201 nids de Goélands argentés, 40 nids de Grandes aigrettes, 6 nids de Grands Hérons et 1000 nids de Cormorans à aigrettes; les nids de Goélands à bec cerclé n'ont pas été pris en compte, mais étaient nombreux.

La zone de prairie humide, les étangs peu profonds et les baies du côté ouest de l'île Chantry sont utilisés par des espèces de sauvagine nicheuse et des oiseaux de rivage migrateurs.

Accès et activités

Les ROM ont pour objet la protection et la conservation des oiseaux migrateurs. Les activités qui pourraient nuire aux oiseaux migrateurs, à leurs nids ou à leurs œufs sont interdites.

Les ROM ont pu, et c'est encore le cas aujourd'hui, être créés sur des terres territoriales, fédérales et privées. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres.

Dans les ROM situés sur le territoire domanial fédéral, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la gestion et de la protection des oiseaux migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de l'habitat. Dans les ROM situés sur le territoire domanial provincial, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids, tandis que le garde-chasse en chef de la province est responsable de la gestion de l'habitat. Dans les ROM situés sur des terres de propriété privée ou municipale, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids et la gestion de l'habitat relève du propriétaire des terres.

Les interdictions générales relatives au Règlement sur les refuges d'oiseaux migrateurs s'appliquent au refuge d'oiseaux migrateurs de l'Île Chantry: à moins de détenir un permis délivré par Environnement et Changement climatique Canada ou que la réglementation l'autorise spécifiquement, la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite et nul ne peut déranger, détruire ou prendre leurs nids, et nul ne peut avoir en sa possession un oiseau migrateur vivant ou mort, ou le nid ou l'œuf d'un oiseau migrateur. La possession d'armes à feu ou d'engin de chasse est interdite et les chiens et les chats ne doivent pas être laissés en liberté.

L'accès à l'île est restreint durant la saison de reproduction des oiseaux par une entente entre Environnement et Changement climatique Canada et la Marine Heritage Society (en anglais seulement), qui offre des visites guidées de site du phare restauré.

D'autres interdictions ou restrictions d'accès imposées par le propriétaire foncier du ROM (municipalité de Saugeen Shores (en anglais seulement)) peuvent également s'appliquer.

Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur l'accès, les activités et les permis dans les ROM, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web Refuges d'oiseaux migrateurs. Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur les aires protégées d'Environnement et Changement climatique Canada, veuillez communiquer avec le bureau régional.

Il est entendu que le présent document ne porte pas atteinte à la protection des droits existants -- ancestraux ou issus de traités -- des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

Carte du refuge

Description longue pour la Carte

Carte du Refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry par rapport à l'Ontario, à Southampton, à la pointe McNab, à l'île Chantry, à la rivière Saugeen et au lac Huron. La carte indique les limites du refuge, qui couvre l'île Chantry ainsi qu'une petite partie des eaux environnantes. L'échelle de la carte est en centaines de mètres.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer le refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry (en anglais seulement). Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire du refuge d'oiseaux migrateurs de l'île Chantry
CatégorieInformation
Désignation de l'aire protégéeRefuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoireOntario
Latitude ou longitude44° 29 'N, 81° 24' O
Superficie en hectares (ha)18 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1957
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)Ia - Réserve naturelle intégrale
Désignations supplémentairesZone importante pour la conservation des oiseaux de l'île Chantry
Type d'habitat principalPlage (3 %), forêt (bois dur et quelques cèdres) (10 %), étangs ouverts et baies (3 %), prairie humide (17 %), lac ouvert (67 %)
Espèces clés d'oiseauxGoéland argenté, Goéland à bec cerclé, Bihoreau gris , Grand Héron, Cormoran à aigrettes et Grande aigrette
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)Aucune
Organisme de gestionService canadien de la faune, région de l'Ontario
Propriétaires des terresPêches et Océans Canada, province de l'Ontario et municipalité de Saugeen Shores

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Ontario
Service canadien de la faune
Conservation des écosystèmes
4905, rue Dufferin
Toronto (Ontario) M3H 5T4
Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Date de modification :