Réserve nationale de faune de Meanook

Description | Gestion | Carte de la réserve | Tableau sommaire | Coordonnées

Ours noir adulte et ourson dans un champs. Photo : © Environnement et Changement climatique Canada. Réserve nationale de faune de Meanook - Ours noir.

Description

La Réserve nationale de faune (RNF) de Meanook est située dans le bassin de la rivière Athabasca à 17 kilomètres (km) au sud-ouest d'Athabasca, dans la zone de transition entre la forêt boréale et la forêt-parc à trembles. La RNF est constituée d'une mosaïque de forêts naturelles et de terres cultivées, et comprend dix bâtiments permanents ainsi qu'un certain nombre d'installations temporaires servant de stations de recherche biologique. Un certain nombre de zones autrefois cultivées sont également à des étapes variées de leur remise à l'état naturel. La RNF de Meanook protège un habitat de forêt mixte indigène typique d'une région agricole. La RNF offre un habitat à des espèces d'oiseaux chanteurs boréaux typiques comme la Mésange à tête noire, la Sittelle à poitrine rousse et la Grive solitaire, ainsi que des oiseaux charismatiques comme le Carouge à épaulettes et la Paruline flamboyante. De même, on trouve fréquemment des buses, des tétras et de petits mammifères comme l'écureuil rouge et le lièvre d'Amérique dans la RNF. Le coyote, le cerf, l'ours noir et l'orignal font partie des grands mammifères présents dans la réserve.

La RNF est divisée du nord au sud par un cours d'eau pérenne à écoulement intermittent qui se jette dans une grande mare-réservoir d'origine humaine initialement construite pour servir de source d'eau pour la lutte contre les incendies. Plusieurs très petites terres humides naturelles sont également situées dans les limites de la RNF.

La plupart des hautes terres sont recouvertes de forêts naturelles à des étapes variées de succession, normalement dominées par le tremble, le peuplier baumier ou le bouleau gris, avec une composition variée du sous-étage. Les autres hautes terres sont couvertes de cultures agricoles ou fourragères ou de terres autrefois cultivées qui retournent à leur état naturel. La région entourant la réserve nationale a été intensivement altérée et convertie en production de culture fourragère et céréalière durant le siècle dernier.

Pour plus d'information sur la RNF de Meanook, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

Les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d'espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada. Le but premier des RNF est la protection et la conservation des espèces sauvages et de leur habitat. À cet effet, et selon la législation, Environnement et Changement climatique Canada a le pouvoir d'interdire toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation des espèces sauvages. En conséquence, la plupart d'entre elles ne sont pas accessibles au public et toute activité y est interdite. Le Ministère peut cependant autoriser la tenue de certaines activités, soit par des avis publics ou par l'émission de permis, tant que ces activités sont compatibles avec les buts de conservation du plan de gestion pour la RNF. Pour plus d'information, consulter la section sur la gestion et activités de la section Web des RNF.

La RNF de Meanook est gérée de manière passive afin de conserver les habitats naturels de la région et la faune qui y habite ainsi que pour servir de centre de liaison pour la recherche et l'éducation du public. En vertu d'un permis d'occupation pour une période de 49 ans, accordé par le Service canadien de la faune en 1983, l'Université de l'Alberta exploite la station de recherche biologique de Meanook et supervise l'entretien et la gestion du bâtiment et des terres dans le but de conserver autant que possible l'état naturel des communautés végétales indigènes.

Certaines activités peuvent être permises sur la RNF de Meanok conformément aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF, incluant la fenaison limitée et la production végétale. Des avis publics énumérant les activités autorisées dans la réserve sont affichés aux points d'accès. L'université peut limiter l'accès public au besoin afin d'assurer la gestion du secteur en tant que centre de recherches. La pêche et la récolte de ressources fauniques ou végétales ne sont pas autorisées à moins de posséder un permis, tel que spécifié dans le plan de gestion de la RNF.

De plus amples informations sur l'accès et l'émission de permis pour la RNF de Meanook peuvent être obtenues en contactant le bureau d'Environnement et Changement climatique Canada de la région.

Carte de la réserve

Description longue pour la Carte

Carte montrant la région centrale de l'Alberta. Les limites de la RNF de Meanook sont indiquées. La réserve de faune est située à l'est de l'autoroute 2, au sud-ouest du lac Long et à l'est du ruisseau Prince. L'échelle de la carte est en km. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un petit encart montre l'emplacement de la RNF dans le Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer la RNF de Meanook. Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la réserve nationale de faune de Meanook
CatégorieInformation
Désignation de l'aire protégéeRNF
Province/territoireAlberta
Latitude/longitude54°35' Nord / 113°21' Ouest
Superficie214 ha
Raison pour la désignation de l'aire protégéeProtéger et conserver une forêt mixte indigène et la faune qu'elle abrite.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1979 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)IV - Aire de gestion des habitats ou des espèces
Désignations supplémentairesAucune
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)Aucune enregistrée
Type d'habitat principalPrincipalement des terres forestières et cultivées. Quelques zones riveraines et des habitats constitués d'arbuste et de terres humides.
Espèces envahissantesÉtourneau sansonnet, tanaisie vulgaire, laiteron lisse,chardon du Canada, marguerite blanche, brome confondu.
Information additionnelles sur les espèces présentes

Oiseaux : Mésange à tête noire, Sittelle à poitrine rousse, Grive solitaire, Carouge à épaulettes, Paruline flamboyante, Epervie, et Tétras.

Mammifères : Écureuil roux, lièvre d'Amérique, coyote, cerf, ours noir, et orignal.

Défis et pressionsEspèces non indigènes et envahissantes. La taille limitée et l'utilisation des terres adjacentes peuvent empêcher des processus naturels de survenir, tels que les feux de forêt.
Organisme de gestionEnvironnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisationL'Université de l'Alberta exploite la station de recherche biologique de Meanook qui accueille des événements d'éducation publique. La fenaison limitée et la production végétale sont permises par le biais de l'université, à des fins de recherche.

Remarque : En cas d'incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l'avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l'activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région des prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d'intendance
Bureaux Eastgate
9250, rue 49 NO
Edmonton (Alberta)
T6B 1K5
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Date de modification :