Refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs | Accès et activités | Carte du refuge | Tableau sommaire | Coordonnées

Refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point
Photo : © Environnement et Changement climatique Canada. Refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point : Paysage.

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) d'Amherst Point est situé à 5 km au sud-ouest d'Amherst à la tête de la baie de Fundy. Il a été établi en 1947 avec l'accord des propriétaires fonciers. Cependant, afin de permettre la protection permanente de l'habitat, le terrain a plus tard été acquis par le Service canadien de la faune (1973-1974) et a été désigné comme une composante de la réserve nationale de faune de Chignectou. Le paysage est une mosaïque d'étangs, de marais, de forêts et d'anciens champs agricoles. Des phénomènes géologiques antérieurs ont causé les dépressions coniques appelées « dolines » qui se sont produites dans les dépôts de gypse sous-jacents à la zone. Les étangs qui se sont formés dans nombre de ces dolines sont par conséquent riches en minéraux.

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs

Les terres humides du ROM d'Amherst Point comptent parmi les plus productives dans la province de la Nouvelle-Écosse, étant donné qu'une avifaune aquatique très diverse utilise le site durant le printemps, l'été et l'automne. Plus de 200 espèces d'oiseaux qui ont été observées au refuge s'y trouvent régulièrement. La diversité et la richesse de ses habitats ainsi que son emplacement stratégique sur un itinéraire migratoire très fréquenté contribuent à son attrait inhabituel et à son importance pour les oiseaux. La sauvagine et d'autres oiseaux de marais sont particulièrement abondants et incluent la plupart des espèces que l'on trouve fréquemment dans les provinces de l'Atlantique. Le Canard noir, le Canard pilet, la Sarcelle d'hiver, la Sarcelle à ailes bleues, le Canard d'Amérique, le Canard souchet, le Fuligule à collier, le Grèbe à bec bigarré, le Butor d'Amérique et la Marouette de Caroline nichent dans le refuge.

Divers oiseaux de marais et espèces de sauvagine inhabituels bénéficient aussi du refuge faunique, ajoutant de la valeur au site. Le Canard chipeau, le Râle de Virginie, la Gallinule poule-d'eau, la Foulque d'Amérique et la Guifette noire y ont tous niché régulièrement au cours des dernières années. Des espèces de sauvagine européennes errantes et plusieurs échassiers du sud sont également apparus dans le refuge. Bon nombre de ces espèces ont également été signalées à d'autres endroits dans les provinces de l'Atlantique; toutefois, le refuge abrite un nombre exceptionnellement élevé d'espèces ayant une présence et une répartition limitées dans la région. Le refuge fournit également un habitat à une impressionnante variété de rapaces diurnes, de hiboux et d'oiseaux chanteurs. En raison de son emplacement, le refuge attire un grand nombre d'oiseaux migrateurs, et on peut observer à Amherst Point les premières arrivées d'oiseaux migrateurs de la région au début du printemps. Les différents paysages fournissent également un habitat de nidification à de nombreuses de ces espèces ainsi qu'à quelques-unes qui restent dans la région tout au long de l'année.

Accès et activités

Les ROM ont pour objet la protection et la conservation des oiseaux migrateurs. Les activités qui pourraient nuire aux oiseaux migrateurs, à leurs nids ou à leurs œufs sont interdites.

Les ROM ont pu, et c'est encore le cas aujourd'hui, être créés sur des terres territoriales, fédérales et privées. Les conditions d'accès aux refuges varient d'un site à l'autre et sont établies par le propriétaire et le gestionnaire des terres.

Dans les ROM situés sur le territoire domanial fédéral, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la gestion et de la protection des oiseaux migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de l'habitat. Dans les ROM situés sur le territoire domanial provincial, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids, tandis que le garde-chasse en chef de la province est responsable de la gestion de l'habitat. Dans les ROM situés sur des terres de propriété privée ou municipale, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids et la gestion de l'habitat relève du propriétaire des terres.

L'accès public au refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point n'est pas restreint. Les sentiers sont entretenus afin de faciliter leur utilisation par le public. Les interdictions générales relatives au Règlement sur les refuges d'oiseaux migrateurs s'appliquent à ce site : à moins de détenir un permis délivré par Environnement et Changement climatique Canada ou que la réglementation l'autorise spécifiquement, la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite et nul ne peut déranger, détruire ou prendre leurs nids, et nul ne peut avoir en sa possession un oiseau migrateur vivant ou mort, ou le nid ou l'œuf d'un oiseau migrateur. La possession d'armes à feu ou d'engin de chasse est interdite et les chiens et les chats ne doivent pas être laissés en liberté. Le site est également protégé en tant que réserve nationale de faune, et il est administré en vertu du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages de la Loi sur les espèces sauvages au Canada.

Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur l'accès, les activités et les permis dans les ROM, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web Refuges d'oiseaux migrateurs. Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur les aires protégées d'Environnement et Changement climatique Canada, veuillez communiquer avec le bureau régional.

Il est entendu que le présent document ne porte pas atteinte à la protection des droits existants -- ancestraux ou issus de traités -- des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

Carte du refuge

Description longue pour la Carte

Carte indiquant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point par rapport à la Nouvelle-Écosse, à Amherst, à Amherst Point, à la rivière Maccan, au bassin de Cumberland ainsi qu'à la Réserve nationale de faune du marais John Lusby et à la Réserve nationale de faune de Chignecto. La carte indique les limites du refuge, qui chevauche la majeure partie de la Réserve nationale de faune de Chignecto. L'échelle de la carte est en dixièmes de kilomètre.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer le refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point (en anglais seulement). Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire du refuge d'oiseaux migrateurs d'Amherst Point
CatégorieInformation
Désignation de l'aire protégéeRefuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoireNouvelle-Écosse
Latitude/longitude45° 48 'N, 64° 16' O
Superficie en hectares (ha)433 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1947
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)IV - Aire de gestion des habitats ou des espèces
Désignations supplémentaires
Type d'habitat principalTourbière et marais dominé par les quenouilles (27 %), niveaux d'eau contrôlés par des ouvrages de retenue (33 %), eaux libres (6 %), forêt mixte (24 %), champs ouverts des hautes terres (10 %)
Espèces clés d'oiseauxCanard noir, Canard pilet, Sarcelle d'hiver, Sarcelle à ailes bleues, Canard d'Amérique, Canard souchet, Fuligule à collier, Grèbe à bec bigarré, Butor d'Amérique, Marouette de Caroline, Canard chipeau, Râle de Virginie, Gallinule poule-d'eau et Guifette noire
Autres espècesPlantes : Riche diversité de plantes associée aux dépôts de gypse sous-jacents.
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)Aucune
Organisme de gestionService canadien de la faune, région de l'Atlantique
Propriétaires des terresService canadien de la faune et propriétaires privés

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Atlantique
Service canadien de la faune
Programme des zones protégées
17, allée Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick)
E4L 1G6
Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Date de modification :