Refuge d'oiseaux migrateurs d'Inglewood

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs | Accès et activités | Carte du refuge | Tableau sommaire | Coordonnées

Photographie d'un viréo aux yeux rouges.
Photo : © Frontier Digital Arts. Viréo aux yeux rouges.

Le refuge d'oiseaux migrateurs (ROM) d'Inglewood est situé au centre de Calgary sur les basses terres alluviales de la vallée de la rivière Bow. L'habitat de la rive sud de la rivière est formé d'une rangée compacte d'arbres et d'arbustes indigènes. Les berges et les zones sèches adjacentes sont végétalisées par des arbres, des arbustes et des prairies mixtes (indigènes) ainsi que par des plantes herbacées. De vastes inondations en 2013 ont eu d'énormes répercussions sur le ROM. Elles ont causé la modification du chenal de la rivière, des dépôts de limon et d'importants dommages aux arbres et à la végétation. Des efforts de rétablissement se poursuivent.

La partie est du refuge (du côté est de la rivière Bow) renferme principalement un terrain de golf et des terres appartenant au chemin de fer du Canadien Pacifique. Cette partie du refuge comprend très peu d'habitats naturels.

Importance du refuge d'oiseaux migrateurs

Le ROM d'Inglewood a été créé en 1929 dans le but d'établir des aires de nidification pour la sauvagine. La majorité des 225 espèces d'oiseaux répertoriées au ROM d'Inglewood utilisent le site durant la migration printanière et automnale. Entre la mi-août et la mi-septembre, la forêt riveraine attire un grand nombre de colonies mixtes de parulines, de viréos, de mésanges, de roitelets, de sittelles et de pics. En hiver, les eaux libres sont fréquentées par plus de 5 000 Canards colverts et par des plus petits nombres de Garrots à œil d'or, de Grands Harles, de Petits Fuligules, de Petits Garrots ainsi que d'autres espèces, dont le Bécasseau de Wilson, le Pluvier kildir, le Pygargue à tête blanche et le Martin-pêcheur d'Amérique.

La plupart des oiseaux nichant dans le refuge sont des passereaux (oiseaux chanteurs). Parmi les autres espèces nicheuses, on observe le Canard colvert, le Canard pilet, la Bernache du Canada, le Pluvier kildir, le Chevalier grivelé, la Perdrix grise et la Crécerelle d’Amérique.

Accès et activités

Les ROM ont pour objectif la protection et la conservation des oiseaux migrateurs. Les activités pouvant nuire aux oiseaux migrateurs, à leurs nids ou à leurs œufs sont interdites.

Les ROM peuvent être, et ont été établis sur des terres de propriété privée, provinciale, territoriale et fédérale. L'accès à chacun des ROM varie selon le site et est laissé à la discrétion du propriétaire et du gestionnaire des terres.

Dans les ROM situés sur le territoire public fédéral, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la gestion et de la protection des oiseaux migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de l'habitat. Dans les ROM situés sur le territoire public provincial, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids, tandis que le garde-chasse en chef de la province est responsable de la gestion de l'habitat. Dans les ROM situés sur des terres de propriété privée ou municipale, Environnement et Changement climatique Canada est responsable de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs nids. La gestion de l'habitat relève du propriétaire des terres.

L'accès du public au ROM se fait à la discrétion des propriétaires fonciers (la ville de Calgary, Chemin de fer du Canadien Pacifique, et l'Inglewood Golf and Curling Club). Toute personne désirant visiter le ROM d'Inglewood est priée de contacter la Ville de Calgary pour obtenir de l'information concernant l'accès et les installations ouvertes au public. Les interdictions générales en vertu du Règlement sur les refuges d’oiseaux migrateurs s'appliquent au ROM d'Inglewood : la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite, et nul ne doit déranger, détruire ou enlever le nid d'un oiseau migrateur, ni avoir en sa possession un oiseau migrateur vivant, une carcasse, une peau, un nid ou un œuf d'un oiseau migrateur, à moins de détenir un permis délivré par Environnement et Changement climatique Canada ou d'être autorisé par le Règlement. La possession d'armes à feu ou d'autres instruments de chasse est interdite. Il est interdit de permettre aux chiens et aux chats de courir en liberté.

Pour obtenir plus d'information concernant l'accès, les activités et les permis dans les ROM, veuillez consulter la section Gestion et activités du site Web Refuges d'oiseaux migrateurs. Pour obtenir plus d'information sur les aires protégées administrées par Environnement et Changement climatique Canada, veuillez communiquer avec le bureau régional.

Il est entendu que rien dans ce document ne doit être interprété de façon à porter atteinte à la protection des droits existants -- ancestraux ou issus de traités -- des peuples autochtones du Canada découlant de leur reconnaissance et de leur confirmation au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

Carte du refuge

Description longue pour la Carte

Carte indiquant l'emplacement du refuge d'oiseaux migrateurs d'Inglewood par rapport à l'Alberta et à Calgary. La carte indique les limites du refuge, qui est situé au centre de Calgary et longe des parties de la vallée fluviale.

La présente carte est à titre indicatif seulement et ne devrait pas servir à déterminer les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer le ROM d'Inglewood. Veuillez noter que Google Maps constitue une source d'information complémentaire et ne représente ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire du refuge d'oiseaux migrateurs d'Inglewood
CatégorieInformation
Désignation de l'aire protégéeRefuge d'oiseaux migrateurs
Province ou territoireAlberta
Latitude/longitude51°02' N, 141°00' O
Superficie en hectares (ha)111 ha
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1929
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)S.O.
Désignations supplémentairesAucune
Type d'habitat principalForêt riveraine (9 %), prairies/arbustes (3 %), ruisseau (1 %), parc/terrain de golf (87 %)
Espèces clés d'oiseauxParulines, viréos, mésanges, roitelets, sittelles, pics, Canard colvert, Garrot à œil d’or, Grand Harle, Petit Fuligule, Petit Garrot, Bécassine de Wilson, Pluvier kildir, Pygargue à tête blanche et Martin-pêcheur d'Amérique
Autres espèces

Oiseaux : Canard pilet, Bernache du Canada, Chevalier grivelé, Perdrix grise et Crécerelle d’Amérique

Plantes : Chardon des champs

Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)Aucune
Organisme de gestionService canadien de la faune, région des Prairies et du Nord
Propriétaires des terresVille de Calgary et propriétaires privés

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région des prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d'intendance
Bureaux Eastgate
9250, 49e Avenue
Edmonton (Alberta) T6B 1K5
Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Date de modification :