Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Plan de gestion des réserves nationales de faune de l’Île-Scotch-Bonnet et de l’Île-Mohawk

10 Collaborateurs

Le Service canadien de la faune (Ontario) collabore avec d’autres directions générales du ministère, d’autres organismes fédéraux, les gouvernements provinciaux, municipaux et régionaux, les communautés autochtones, diverses organisations non gouvernementales et des particuliers en vue d’atteindre les buts établis en matière de relevés et de surveillance, de satisfaire aux exigences réglementaires et aux politiques et de contribuer à la conservation du paysage en vue d’assurer une protection continue aux espaces présentant une importance nationale.

Des accords de collaboration ont été ratifiés pour chacune des deux réserves nationales de faune (RNF). Le Service canadien de la faune a conclu avec Pêches et Océans Canada une entente de coopération officielle  assurant le maintien des structures d’aide à la navigation sur l’île Scotch Bonnet et dans les secteurs adjacents à l’île Mohawk. Une entente officielle conclue dans le cadre de l’accord de transfert permet également au personnel de l’Agence Parcs Canada d’accéder au phare de la RNF de l’Île-Scotch Bonnet.

Des travaux de recherches en écologie et sur les oiseaux ont été entrepris dans l’une ou l’autre des deux îles par les organismes ou établissements suivants : ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, York University, McMaster University, Brock University, United States Fish and Wildlife Service, New York State Department of Environmental Conservation, Pennsylvania State University, University of Vermont, et Animal and Plant Health Inspection Service du département de l’Agriculture des États-Unis (United States Department of Agriculture).

Des ententes informelles relatives à la surveillance et au partage de données sur les populations d’oiseaux aquatiques coloniaux ont également été conclues avec la Direction des sciences de la faune et du paysage (Direction générale de la science et de la technologie) d’Environnement et Changement climatique Canada, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario et le service de la faune (Wildlife Services) du département de l’Agriculture des États-Unis.

Date de modification :