Réserve nationale de faune de Nirjutiqavvik (île Coburg)

Description | Gestion | Carte de la réserve | Tableau sommaire | Coordonnées

Montagnes et eau Photo : Garry Donaldson © Environnement et Changement climatique Canada. Réserve nationale de faune Nirjutiqavvik.

Documents connexes

Description

La Réserve nationale de faune (RNF) de Nirjutiqavvik a été créée en 1995. Elle est située à environ 20 kilomètres (km) de l'extrémité sud de l'île d'Ellesmere. La RNF comprend l'île Coburg, l'îlot Princess Charlotte Monument et toute surface marine dans un rayon de 10 km. L'île Coburg fait partie des hautes-terres de Davis et se compose essentiellement de hauts terrains du Bouclier avec des basses terres côtières dans le nord-ouest. Environ 65 % de l'île est couverte de glaciers et de champs de glace. Le reste est composé de hautes terres montagneuses aux contours déchiquetés dont les sommets atteignent plus de 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'îlot Princess Charlotte Monument est tout aussi escarpé et rocheux. La RNF de Nirjutiqavvik a été instaurée afin de protéger les colonies d'oiseaux de mer et les populations de mammifères marins de la région, avec le soutien des associations inuites régionales et nationales.

Les falaises côtières abruptes de la RNF de Nirjutiqavvik offrent un habitat de nidification idéal pour un grand nombre d'oiseaux de mer. La réserve accueille une colonie de nidification d'environ 385 000 oiseaux de mer, principalement composée de Guillemots de Brünnich (11 % de la population reproductrice canadienne) et de la Mouettes tridactyles (16 % de la population reproductrice canadienne). Le Fulmar boréal, le Goéland bourgmestre, le Guillemot à miroir et le Macareux moine nichent également sur l'îlot Princess Charlotte Monument. La présence d'une polynie récurrente, zone d'eau libre à proximité de l'île Coburg, est aussi un élément important pour les colonies de nidification. Bien qu'il s'agisse d'une caractéristique distincte pendant quelques mois, cette polynie rejoint celle des eaux du Nord, la plus grande du genre dans l'Arctique. Ces zones d'eau libre, entourées par la glace et situées au large de la côte est de l'île Coburg, persistent durant toute l'année et fournissent aux oiseaux marins des sources riches en poissons et crustacés, particulièrement au printemps. Les eaux marines à l'intérieur et à proximité de la RNF fournissent une importante aire d'alimentation pour une variété de mammifères marins, y compris l'ours blanc, le morse, le béluga, le narval ainsi que les phoques annelés, barbus et du Groenland.

Pour plus d'information sur la RNF de Nirjutiqavvik, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

Les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d'espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada. Le but premier des RNF est la protection et la conservation des espèces sauvages et de leur habitat. À cet effet, et selon la législation, Environnement et Changement climatique Canada à le pouvoir d'interdire toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation des espèces sauvages. En conséquence, la plupart d'entre elles ne sont pas accessibles au public et toute activité y est interdite. Le Ministère peut cependant autoriser la tenue de certaines activités, soit par des avis publics ou par l'émission de permis, tant que ces activités sont compatibles avec les buts de conservation du plan de gestion pour la RNF. Pour plus d'information, consulter la section sur la gestion et activités de la section Web des RNF.

Dans le territoire du Nunavut, les bénéficiaires du Nunavut, en vertu de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut (ARTN), peuvent chasser les espèces sauvages (y compris la cueillette des œufs et des plumes d'oiseaux migrateurs) pour leurs besoins économiques, sociaux et culturels (article 5 de l'ARTN). La RNF de Nirjutiqavvik, en vertu de l'ARTN et de l'Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuit ARTN pour les zones de conservation, est gérée en partenariat avec le Comité de gestion conjointe de la réserve de Grise Fiord au Nunavut.

L'accès à la RNF de Nirjutiqavvik est limité, excepté pour les bénéficiaires du Nunavut. Tous les non-bénéficiaires doivent obtenir un permis pour accéder à la RNF ou y effectuer tout type d'activité. Les activités pouvant être autorisées devront être conformes aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF.

De plus amples informations sur l'accès et l'émission de permis pour la RNF de Nirjutiqavvik peuvent être obtenues en contactant le bureau d'Environnement et Changement climatique Canada de la région.

Carte de la réserve

Description longue pour la Carte

Carte montrant la région autour de l'île Colberg dans la baie de Baffin au Nunavut. Les limites de la RNF de Nirjutiqarvik sont indiquées. L'aire protégée recouvre l'île Colberg ainsi qu'une portion des eaux environnantes. Elle est située au sud-est de l'île Ellesmere et du détroit Glacier et au nord-est du détroit Lady Ann. L'échelle de la carte est en dizaines de kilomètres. Les eaux permanentes et les zones intertidales sont indiquées sur la carte. Un petit encart montre l'emplacement de la RNF dans le Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer la Réserve national de faune de Nirjutiqavvik. Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la RNF de Nirjutiqavvik
CatégorieInformation
Désignation de l'aire protégéeRNF
Province/territoireNunavut
Latitude/longitude75º50' Nord / 79º25' Ouest
Superficie178 328 ha
Raison pour la désignation de l'aire protégéeContient plus de 10 % de la population canadienne de Guillemots de Brünnich et de Mouettes tridactyle.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada)1995 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)Ib - Zone de nature sauvage
Désignations supplémentaires
Espèces vedettes ou pharesGuillemot de Brünnich, Mouette tridactyle, Fulmar boréal.
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)Mouette blanche (aperçu occasionnellement dans la RNF), ours blanc, phoque annelé.
Type d'habitat principalHabitat marin principalement avec une portion terrestre constitué de gneiss granitique précambrien, de facies des granulites sédimentaires, de roches volcaniques et de glaciers.
Espèces envahissantesAucune enregistrée
Liens additionnels

Oiseaux : Goéland bourgmestre, Guillemot à miroir, et Macareux moine.

Mammifères : Morse, béluga, narval, phoque annelé, phoque barbu, et phoque du Groenland.

Défis et pressionsNavigation accrue pour l'exploration d'hydrocarbure (danger de déversement de pétrole), le développement et les bateaux de croisière.
Organisme de gestionEnvironnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisationAucun accès public sauf pour les bénéficiaires du Nunavut.

Remarque : En cas d'incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l'avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l'activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région des Prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et intendance
Casier postal 1714
Iqaluit, Nunavut
X0A 0H0
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Date de modification :