Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

La chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier

Pour un grand nombre de chasseurs au Canada, la chasse aux oiseaux migrateurs est une tradition importante. Les lois et règlements fédéraux protègent les oiseaux migrateurs au canada et afin d’assurer la protection et la vitalité des populations de sauvagines le Service canadien de la faune fixe à chaque année et pour chaque province et territoire les dates de saison de chasse et le nombre de prises permise.

Homme à la chasse

Permis de chasse

Les permis de chasse du gibier migrateur à plume peuvent s’acheter dès le 1er août de chaque année aux comptoirs des ventes et aux points de vente au détail de Postes Canada. Le prix actuel est de 8,50 $ pour le permis de chasse, plus 8,50 $ pour le timbre de l’habitat, qui doit être apposé au permis de chasse pour valider le permis.

On signale aux chasseurs qu’ils peuvent obtenir des renseignements complémentaires sur la chasse aux oiseaux migrateurs, dont des détails récapitulatifs sur les dates des saisons, les limites de prises et de possession, ainsi que d’autres notes importantes en consultant les abrégés annuels des réglements de chasse aux oiseaux migrateurs publiés par le Service canadien de la faune. Des restrictions suplémentaires peuvent s'appliquer dans la région où vous chassez, pour avoir plus de renseignements veuillez communiquer avec le bureau d'Environnement Canada indentifié dans les agrégés ou vous référer à votre ministère provincial ou territorial.

Dépôt d’appâts

Au Canada, il est illégal de chasser les oiseaux migrateurs à moins de 400 mètres (437 verges) d’un lieu où l’on a déposé l’appât, à moins que cet endroit n’ait été exempt d’appât depuis au moins sept (7) jours.

Les dates d’ouverture, pour la chasse au gibier migratoire à plumes, varient à travers le pays et influencent le dépôt d’appâts. Ce dépôt doit cesser 14 jours avant le premier jour de la saison de chasse pour ladite région.

Par exemple, si la saison de la chasse aux canards commence le 1er septembre dans votre région, vous ne pouvez pas y déposer d’appât le 17 août, soit 14 jours avant le 1er septembre. Pareillement, dans les régions du Canada où la chasse aux oies commence plus tôt que les dates de la chasse aux canards et aux bécasses des bois, il faut cesser de poser des appâts 14 jours avant la date d’ouverture de la saison de la chasse aux oies.

La chasse en bateau

Les chasseurs sont autorisés à chasser d’une embarcation à moteur tant que le moteur est arrêté (ne fonctionne pas) et que le bateau a cessé d’avancer avant qu’on ne commence à tirer.

Grenaille non toxique

Depuis le 1er septembre 1999, au Canada, on interdit l’utilisation de grenaille de plomb pour la chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier, sauf pour la chasse aux bécasses.

Information provinciale et territoriale

Certains de ces hyperliens donnent accès à des sites d'un organisme qui n'est pas assujetti à la Loi sur les langues officielles. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site.