Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Liens avec d'autres problèmes

Les dépôts acides sont reliés au smog et à la visibilité ainsi qu’à la brume régionale par des émissions et des précurseurs, des modes de production et des processus météorologiques qui leur sont communs. Ce sont les émissions de dioxyde de soufre (SO2) et d’oxydes d’azote (NOx) provenant des centrales électriques au charbon et au mazout, des fonderies, des véhicules à moteur et d’autres sources anthropiques qui contribuent le plus à la formation de dépôts acides, d’ozone troposphérique et de particules. Les particules fines sont la principale cause de la diminution de la visibilité et de la brume régionale. Les réductions dans les émissions de SO2 et de NOx apporteront des améliorations en ce qui concerne les dépôts acides, les particules, la visibilité et l’ozone.

Il existe aussi des liens entre les pluies acides, l’appauvrissement de la couche d’ozone et les changements climatiques. Les interactions entre les pluies acides, le rayonnement ultraviolet(UV) et les changements climatiques peuvent intensifier les effets des pluies acides. Par exemple, comme l’acidité réduit la quantité de matières organiques dissoutes dans l’eau des lacs, les lacs acides sont plus clairs et donc plus vulnérables aux effets de l’intensification du rayonnement ultraviolet. Les changements climatiques peuvent modifier l’acidité des lacs parce qu’un temps chaud et sec peut transformer les composés sulfurés inoffensifs qui se sont accumulés dans les milieux humides en sulfates acidifiants. Lorsqu’il pleut, ces sulfates passent dans les lacs environnants et les rendent plus acides.

Les émissions de mercure et d’autres polluants dangereux agissent en synergie avec le SO2 et les NOx pour accroître les effets nocifs des dépôts acides sur le poisson et la faune. L’augmentation de l’acidité des plans d’eau accroît le taux de transformation du mercure en méthylmercure, une substance toxique et biodisponible. De récentes études ont montré que lorsque les dépôts atmosphériques de sulfates et de Hg diminuaient pour la peine, les concentrations de Hg dans le poisson et la faune piscivore comme le plongeon huard diminuaient aussi.