Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Plan d'action Saint-Laurent 2011-2026

Le Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 est la plus récente Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent, et s’inscrit dans la continuité des quatre précédentes ententes mises en œuvre depuis 1988.

Cette Entente vise à conserver et à mettre en valeur le Saint-Laurent. Elle mise sur une solide collaboration entre le gouvernement du Canada et celui du Québec par la mise en commun de leurs ressources et de leurs expertises respectives. Dans le cadre de leurs responsabilités respectives quant à la gestion du bassin du Saint-Laurent, ces deux gouvernements reconnaissent qu'il est essentiel de coopérer étroitement pour faire face aux défis environnementaux auxquels cet important écosystème est confronté. D'autres partenaires prennent part à cette initiative, dont des organismes locaux, des groupes environnementaux, des centres de recherche et des universités.

Dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, trois enjeux prioritaires ont été identifiés, sur lesquels les actions conjointes des partenaires sont basées :

  • La conservation de la biodiversité;
  • L’amélioration de la qualité de l’eau;
  • La pérennité des usages.

De plus, deux programmes viennent soutenir la prise de décisions sur le Saint-Laurent :

  • Le programme de suivi de l’état du Saint-Laurent, mis sur pied en 2003;
  • Le programme de prévision numérique environnementale du Saint-Laurent (nouveau).

Le Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 vise également à mettre en œuvre la gestion intégrée du Saint-Laurent, un processus basé sur la concertation des décideurs, des usagers et de la société civile. Pour ce faire, des tables de concertation régionales seront mises en place et permettront de planifier et d’harmoniser des mesures de protection de cet important écosystème dans une optique de développement durable. Un forum annuel, regroupant des représentants de l’ensemble des intervenants ayant un intérêt ou des responsabilités face à la gestion des ressources du Saint-Laurent, est organisé afin de discuter des enjeux majeurs auxquels fait face l’écosystème et de favoriser l’élaboration de plans d’action conjoints.

Quant au programme de financement Interactions communautaires (PIC), il permet de réaliser des projets communautaires issus de préoccupations environnementales régionales et visant à améliorer l’écosystème du Saint-Laurent.

Complément d'information