2001-Allison

Légende des sources

La tempête tropicale Allison a débuté le 5 juin 2001 dans le golfe du Mexique et elle poussait des vents soutenus allant jusqu’à 92 km/h (50 nœuds). Allison est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 17 juin et dans les eaux canadiennes le lendemain, où elle s’est cependant affaiblie, ne soulevant plus que des vents de 72 km/h (40 nœuds). Perdant encore de son intensité, elle est restée dans les eaux canadiennes pendant deux jours et s’est estompée le 19 juin sans causer de dommages au Canada.

Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Allison, qui est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 17 juin 2001 et dans les eaux canadiennes le 18 juin, où elle est restée jusqu’au 19 juin. Maximum des précipitations provinciaux: 38.5 millimètres en la Nouvelle-Écosse
Carte-image des accumulations de pluie de la tempête tropicale Allison, qui est entrée dans la zone d’intervention du CCPO le 17 juin 2001 et dans les eaux canadiennes le 18 juin, où elle est restée jusqu’au 19 juin. Maximum des précipitations provinciaux: 38.5 millimètres en la Nouvelle-Écosse

La tempête tropicale Allison a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est des États-Unis, au sud de la Nouvelle-Écosse, avec des vents de 34 nœuds. Elle a ensuite poursuivi sa course en direction est-nord-est pour se dissiper juste au sud-est d'Halifax. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 35 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1008 hectopascal
La tempête tropicale Allison a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan le long de la côte est des États-Unis, au sud de la Nouvelle-Écosse, avec des vents de 34 nœuds. Elle a ensuite poursuivi sa course en direction est-nord-est pour se dissiper juste au sud-est d'Halifax. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 35 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 1008 hectopascal