2000-Michael

Légende des sources

L’ouragan Michael a frappé Terre-Neuve, près de Harbour Breton, le 19 octobre et s’est transformé en tempête post-tropicale peu après. Il a traversé la province et a bifurqué vers l’est, avant de se dissiper en mer le 20 octobre. À son apogée, cet ouragan de force deux poussait des vents soutenus de 158 km/h, qui ont été observés dans la zone d’intervention du CCPO et lorsqu’il a touché terre.

Michael a pris naissance le 15 octobre 2000 dans l’océan Atlantique, à l’est de la Floride, s’est dirigé vers le nord-est et est entré dans les eaux canadiennes peu avant midi, le 19 octobre, au stade d’ouragan de catégorie un, accompagné de vents de 139 km/h. Ses vents s’étaient maintenus lorsqu’il a touché terre à 60 km environ à l’ouest de Harbor Breton, à Terre-Neuve, cette soirée-là, près de la localité de François. De nombreux rapports signalant des dommages sont issus de toutes les régions de Terre-Neuve.

Carte-image des accumulations de pluie de l’ouragan Michael, qui a touché terre à Terre-Neuve près de Harbour Breton le 19 octobre 2000, avant de se transformer peu de temps après en tempête post-tropicale. Michael a traversé la province, a bifurqué vers l’est et s’est ensuite dissipé en mer le 20 octobre. Maximum des précipitations provinciaux: 93 millimètres en la Nouvelle-Écosse et 75 millimètres en la Terre-Neuve
Carte-image des accumulations de pluie de l’ouragan Michael, qui a touché terre à Terre-Neuve près de Harbour Breton le 19 octobre 2000, avant de se transformer peu de temps après en tempête post-tropicale. Michael a traversé la province, a bifurqué vers l’est et s’est ensuite dissipé en mer le 20 octobre. Maximum des précipitations provinciaux: 93 millimètres en la Nouvelle-Écosse et 75 millimètres en la Terre-Neuve

La plupart des dommages, qui étaient mineurs comme des pannes d’électricité, des vitres fracassées et des lattes de vinyle et des bardeaux envolés, sont attribuables aux vents violents, et ils se sont produits dans les petites localités à l’est du point de chute du système. La localité de Gaultois, à environ 60 km à l’est du point de chute du système, semble être celle qui a été la plus touchée : lignes électriques rompues, arbres déracinés, clôtures brisées et toits de maison et d’un hôtel soufflés. Sur l’eau, l’Atlantic Elm (un remorqueur) a perdu sa remorque le reliant au Portland Star (une barge sans équipage) contenant 8 000 tonnes métriques de ciment et 10 000 litres d’essence diesel. On rapporte que la barge a coulé dans la baie de Fortune. Des embarcations de plaisance ont également été endommagées ou renversées et le service de traversier entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse a été perturbé. Le CCPO a émis 32 bulletins d’information sur les ouragans. Le CCPO a émis 28 bulletins d’information sur les ouragans.

L'ouragan Michael a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan à la position 1, indiquée en vert, avec des vents de 64 nœuds en direction nord-est, au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. L'ouragan a obliqué en direction nord-nord-est à la position 2, indiquée en jaune, avec des vents de 64 nœuds plus près de la côte de la Nouvelle-Écosse. Il a poursuivi sa course en direction nord-nord-est et a touché terre au sud de Terre-Neuve, à la position 3 indiquée en violet, avec des vents de 64 nœuds du côté sud-est du centre de l’ouragan. Celui-ci a traversé Terre-Neuve jusqu'à l'Atlantique, à la position 4 indiquée en brun, avec des vents de 48 nœuds du côté sud-est du centre de l'ouragan. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 60 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 986 hectopascal
L'ouragan Michael a amorcé sa trajectoire dans la zone d'intervention du Centre canadien de prévisions des ouragan à la position 1, indiquée en vert, avec des vents de 64 nœuds en direction nord-est, au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. L'ouragan a obliqué en direction nord-nord-est à la position 2, indiquée en jaune, avec des vents de 64 nœuds plus près de la côte de la Nouvelle-Écosse. Il a poursuivi sa course en direction nord-nord-est et a touché terre au sud de Terre-Neuve, à la position 3 indiquée en violet, avec des vents de 64 nœuds du côté sud-est du centre de l’ouragan. Celui-ci a traversé Terre-Neuve jusqu'à l'Atlantique, à la position 4 indiquée en brun, avec des vents de 48 nœuds du côté sud-est du centre de l'ouragan. Sur leur trajectoire au Canada atlantique, les vents de la tempête ont atteint une vitesse maximale de 60 nœuds, avec une pression au niveau moyen de la mer de 986 hectopascal

À signaler : L’ouragan Michael est le premier cyclone tropical dans lequel des chercheurs canadiens d’Environnement Canada et du Conseil national de recherches, ont pénétré lors d’un vol d’observation.

Voici quelques données météorologiques du CCPO concernant Michael :

  • On signale un coup de vent de 172 km/h à St. Lawrence, à Terre-Neuve
  • L’île Sagona rapporte des vents de 128 km/h avec des rafales de 150 km/h
  • Les hauteurs de pluie à gauche de la trajectoire atteignent de 35 à 60 mm et les quantités moyennes, de 20 à 30 mm, à droite de l’ouragan.
  • Englee, sur la rive est de la péninsule Northern, signale 77 mm de pluie.
  • Il tombe de 45 à 65 mm dans certaines portions de l’est des provinces Maritimes.
  • Avant l’arrivée à terre de l’ouragan, les hauteurs significatives de vagues atteignent 7 à 8 m
  • La plus forte vague, d’une hauteur de 16,9 m, est enregistrée à la bouée Banquereau 44139

Terre-Neuve

20 octobre 2000

  • On signale des vents de 160 km/h avant l’arrivée de l’ouragan à Terre-Neuve, et de 100 km/h à St. John’s (ET)
  • À Gaultois, on rapporte que des vents de 150 km/h soulèvent le toit d’une maison (ET)
  • La tempête endommage le parement extérieur des maisons à Seal Cove (ET)
  • À St. John’s, les grands vents fauchent des lignes électriques et téléphoniques (ET)
  • Le service de traversier est suspendu (ET)
  • Dans la baie de Fortune, une barge part à la dérive (ET)
  • À Corner Brook, un arbre tombe sur une fourgonnette et prive le secteur d’électricité (ET)
  • À Conception Bay South, les grands vents associés à la tempête fracassent les vitres d’un magasin Sobeys (ET)